L’Événement – Film choc sur l’avortement d’une étudiante en 1963 – Avis Critique

Avis Critique en une note
Plaisir à voir le film 97%

CRITIQUE du film L’Événement

Le film L’Événement est un très bon film très important car il montre avec des simples faits la détresse totale et la déshumanisation et le risque létal engendrés par les lois d’interdiction et de pénalisation de l’avortement. Les éditions en DVD et Blu-ray du film L’Événement coïncident malheureusement avec les reculs notables de la liberté d’avorter aux États-Unis et avec les lois anti-IVG auxquelles sont confrontées les femmes ukrainiennes réfugiées en Pologne enceintes après avoir été violées par des soldats russes. Multi récompensé, que ce soit le Lion d’Or à Venise ou le Grand Prix à Saint-Jean-de-Luz, encensé par la critique, que ce soit la critique du Monde ou la critique du Figaro, L’Événement s’affirme comme un film essentiel car il est hélas d’une urgente actualité ! Une abondance de Prix et de critiques trop élogieuses risque toujours de laisser penser aux futures spectatrices et aux futurs spectateurs que L’Événement serait un film facile à voir s’inscrivant dans une consensualité bien-pensante or rien n’est plus faux ! L’Événement est un film avec certaines scènes très dures qui a l’intelligence de ne pas prendre position sur l’avortement mais de simplement mettre en lumière avec des images explicites les conséquences humaines désastreuses de la loi anti-avortement qui était en vigueur en France jusqu’en 1975 ; la loi Veil dépénalisant l’avortement ayant été promulguée le 17 janvier 1975. L’Événement est un film parfait sur le fond même si, ici, à la rédaction de Avisrama, nous émettons des légères réserves sur sa forme c’est pourquoi nous vous invitons à lire notre critique indépendante du film L’Événement pour mieux l’appréhender avant de le voir en DVD ou en Blu-ray car, oui, L’Événement est un film à voir impérativement.

BANDE-ANNONCE du film L’Événement

Mostra de Venise
LION D’OR
0
MINUTES

RÉSUMÉ du film L’Événement

Anne suit des études littéraires en France en 1963 lorsqu’elle tombe enceinte. Anne ne souhaitait pas cette grossesse qui compromet son avenir d’étudiante et son avenir professionnel. Anne souhaite avorter mais elle ne peut pas le faire chez un médecin ou dans un hôpital car la loi française pénalise l’avortement. Anne se retrouve sans aide face à son destin et son ventre qui s’arrondit de jour en jour. Notre résumé du film L’Événement est volontairement concis afin de ne pas vous dévoiler cette histoire vraie vécue par Annie Ernaux en 1964 dont elle a fait le récit dans un livre à l’origine de cette adaptation cinématographique éponyme. Annie Ernaux a reçu le Prix Nobel de littérature 2022 pour l’ensemble de son œuvre littéraire dont notamment L’Événement. Lors d’une cérémonie à New York le 10 octobre 2022 pour célébrer son Prix Nobel, Annie Ernaux a été remerciée par une jeune lectrice pour son livre L’Événement car sa lecture lui a permis de l’avoir fait « entrer en féminisme ».

L'Évènement - Critique du film
Le film L'Évènement et son actrice Anamaria Vartolomei ont été acclamés par la critique

CHRONIQUE du film L’Événement

Comme je l’écrivais plus haut, les films acclamés par la critique tels que L’Événement suscitent bien souvent une attente trop forte ce qui risque toujours de créer une déception pour la future spectatrice ou le futur spectateur. Soyons clair, L’Événement est un film excellent mais il convient de produire une critique sincère en partageant avec vous nos réserves. Le premier tiers du film L’Événement est très convenu, on passe un bon moment, certes, mais on a quand même l’impression que L’Événement va rester dans les clous sans vraiment nous surprendre. Jusqu’à ce que Anne rencontre son géniteur et là, oui là, le film nous prend à la gorge car la réalité à laquelle est confrontée Anne (c’est une histoire vraie, rappelons-le) s’avère juste abominable de lâcheté et de honte. Donc, à partir de ce moment, Anne doit oublier toute éventuelle bienveillance des autres êtres humains et s’exclure elle-même du cadre de la loi car elle n’a simplement aucun autre choix. La vie d’Anne bascule ! Le film bascule vers l’horreur ; une horreur qui est la réalité en France en 1963. Donc, à partir de ce point pivot, on a souvent le souffle court, on ferme les yeux, on a peur, on entre presque dans la peau d’Anne (bravo à la réalisatrice pour la mise en place de sa caméra, je reviendrai sur ce point), on vit le film ! Notre seconde réserve sur le film L’Événement concerne la quasi absence de plans larges avec donc, concomitamment, très peu de plans larges en extérieur ce que je trouve assez gênant car on a des difficultés pour situer l’action spatialement et temporellement. Par exemple, spatialement, on ne devine pas (en tous cas moi je n’ai pas deviné) que Anne réside dans une cité universitaire jusqu’à ce qu’il y ait un incident avec le réfrigérateur commun puisqu’il n’y a pas eu de plan large montrant la cité universitaire. Par exemple, temporellement, le film ne montre pas de plans larges extérieurs avec des voitures d’époque ainsi on doit juste utiliser les vêtements des étudiantes comme repère temporel de l’année 1963 ; c’est un peu court. Enfin, d’un simple point de vue cinématographique, je trouve que l’absence de plans larges crée un certain déséquilibre avec tous ces personnages dont ne voit pratiquement jamais les jambes. Peut-être que ce manque de plans larges est dû à un manque de budget mais cela est, à mon avis, bien dommage car, par ailleurs, le film est vraiment très bien réalisé. Pour être complet, ajoutons que la réalisatrice a tourné L’Événement en format 1.37 (le format préféré de Stanley Kubrick) qui est un format étroit afin d’accroître l’expérience immersive de la spectatrice ou du spectateur dans le film et voilà pourquoi vous verrez le DVD ou le Blu-ray avec des bandes latérales noires sur votre écran de télévision.

L'Évènement - Étudiantes en soutien-gorge
Deux étudiantes qui ont l'audace de porter un soutien-gorge osé en 1963 dans L'Événement

Du point de vue de la mise en scène, certains plans sont vraiment d’une justesse absolue en contribuant grandement à notre fusion émotionnelle avec Anne. Audrey Diwan, la réalisatrice, place sa caméra juste derrière l’épaule de Anne ou juste sur son flanc un peu en retrait vers l’arrière lors des tentatives d’avortement ainsi, de facto, la spectatrice ou le spectateur est aux côtés d’Anne tout en étant impuissant à l’aider dans son calvaire : on souffle avec Anne ! Lors de ces moments, le cadrage des plans est très fin et d’une grande humanité puisque la réalisatrice a choisi le montrer le pubis de Anne, plutôt que de serrer son cadrage pour l’exclure du champ ou de proposer un gros plan explicite à la manière de Catherine Breillat, ainsi le film atteint un niveau de réalisme très juste qui nous implique sans être trop abstrait ni trop provoquant : c’est du grand cinéma ! Puisque l’on aborde le sujet de la nudité, la mise en scène de Audrey Diwan est également exceptionnelle lors des scènes de douche collective dans la cité universitaire où la réalisatrice a choisi de filmer les étudiantes nues sous les douches avec leurs pubis visibles ce qui va créer un malaise extrême lorsque cette douche collective se transforme en une sorte de tribunal populaire improvisé où certaines étudiantes nues jugent avec sévérité Anne qui reste nue totalement fragile et infériorisée ! On sentait déjà que chaque douche collective devenait une épreuve pour Anne qui devait tenter de dissimuler son ventre mais cette scène des étudiantes qui barrent la sortie de la douche à Anne toute nue est vraiment révélatrice de ce que peut être la bêtise et la cruauté humaine ! Toujours d’un point de vue de la mise en scène, j’ai aussi beaucoup apprécié les scènes en intérieur avec le jeune homme qui a mis Anne enceinte car le rythme des scènes associé à des cadrages parfaits quasi claustrophobiques souligne la violence de l’indifférence du géniteur qui est à gifler (le personnage du film, hein, pas l’acteur qui est exceptionnel : je tais le nom de l’acteur pour ne pas dévoiler l’identité du géniteur mais il tient son rôle avec un vrai talent) : là aussi, c’est du grand cinéma car chaque plan et chaque phrase sont impactants ! Et puisqu’on est dans les personnages à gifler (le personnage est à gifler, pas l’acteur, hein, on est toujours d’accord), on peut aussi citer l’étudiant auprès duquel Anne sollicite de l’aide en lui confiant qu’elle est enceinte en obtenant comme réponse le désir de l’étudiant de faire l’amour avec elle car « Mais enfin on ne risque rien, tu es déjà enceinte » ! Je ne vais pas détailler tous les excellentes scènes de L’Événement mais je dois aussi saluer la scène la plus forte de L’Événement qui est extrêmement brève visuellement mais qui montre à elle seule tous les méfaits d’une loi anti-avortement : c’est une image choquante que la réalisatrice a choisi de filmer car c’est aussi une image marquante du calvaire subi par les jeunes femmes qui décidaient d’avorter seules. Par ailleurs, sur les conséquences abominables engendrées sur les femmes par les lois anti-IVG, je vous conseille aussi l’excellent film Call Jane de la réalisatrice Phyllis Nagy avec Elizabeth Banks en mère de famille contrainte d’avorter en 1968 pour sauver sa vie avant de rejoindre des militantes féministes afin aider d’autres femmes enceintes n’ayant aucun autre choix que celui d’avorter !

L'Événement - Tentative d'avortement dans le film
Le film L'Évènement montre l'effrayante tentative d'avortement d'une jeune femme en 1963

Le film L’Événement tire toute sa force d’une superbe réalisation aussi intègre que posée et parfois, lorsque cela est nécessaire, explicite mais également de plusieurs actrices parfaites. Ainsi, toute la critique est unanime sur ce point, Anamaria Vartolomei qui interprète le rôle de Anne est vraiment parfaite car elle sait rester juste même lors des scènes les plus difficiles (et il y a des scènes très difficiles) sans jamais surjouer : c’est cette justesse de son jeu d’actrice qui confère au personnage de Anne toute son humanité. J’ai aussi été bluffé par Anna Mouglalis dans le rôle d’une avorteuse clandestine car on entre chez elle avec Anne et on se confie à elle comme Anne en devant juste assumer ce qui va se passer ; Anna Mouglalis est fabuleuse car elle se fond totalement dans son personnage avec la même maestria que lorsqu’elle est Présidente de la République Française dans Baron Noir. Enfin, j’ai été épaté par Sandrine Bonnaire dans le rôle de la mère de Anne qui est elle aussi parfaite dans chacune de ses attitudes jusqu’à la gifle (vraiment puissante) qu’elle donne à Anne : la palette du jeu d’actrice de Sandrine Bonnaire se révèle encore une fois exceptionnelle !

L'Événement - Film - Anna Mouglalis
Anna Mouglalis et les autres actrices jouent avec une infinie justesse dans le film L'Événement

Assurément, L’Événement est un très bon film mais il s’agit aussi et surtout d’une prise de conscience des conséquences d’une loi anti-avortement. Ainsi, beaucoup d’amies de Anne refusent de l’aider pour ne pas devenir complices de son possible avortement tout comme certains docteurs qui refusent eux aussi de l’aider ! Anne se retrouve seule, sans aide et, souvent, sans compassion ! Anne a au moins la chance d’être étudiante car elle peut aller piocher des renseignements dans la bibliothèque de son université ce qui n’est pas le cas de la plupart des jeunes femmes qui tombaient enceintes à cette époque puisque l’information sur les relations sexuelles leur était très peu accessible : une étudiante vierge raconte à Anne qu’elle a fait son éducation sexuelle en regardant les revues érotiques que son frère dissimulait dans son étui de guitare puis l’étudiante se lance dans une démonstration de masturbation de sa vulve jusqu’à sa jouissance en chevauchant un polochon devant Anne et une autre amie étudiante ! Les jeunes femmes qui étaient maintenues dans une quasi ignorance de l’acte sexuel et dans une quasi absence de liberté sexuelle évitaient ainsi de faire l’amour (et ne faisaient donc pas l’amour) tant elles redoutaient les suites d’un rapport sexuel ! Et si une jeune femme tombait enceinte sans pouvoir avorter alors elle était destinée à devenir mère au foyer ; les étudiantes assises dans l’amphithéâtre de l’université le savent bien en citant en exemple l’une d’entre elles qui a dû abandonner ses études !

L'Événement - Film - Étudiantes privées de liberté sexuelle
Trois étudiantes privées de liberté sexuelle en 1963 dans le film L'Événement

AVIS sur le film L’Événement

Notre avis sur L’Événement est clair : c’est un film à voir car il s’agit tout d’abord d’un très bon film mais c’est surtout un film à voir pour prendre conscience des immenses dégâts provoqués par une loi anti-IVG. Ce serait une erreur de considérer que le droit à l’avortement est acquis de manière immuable, chacune et chacun doit se souvenir des paroles de Simone Veil : « N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devez restez vigilante votre vie durant ». L’Événement est un film indispensable d’une grande qualité cinématographique qui se révèle aujourd’hui nécessaire pour contribuer à la défense des droits fondamentaux des femmes dont précisément le droit à l’avortement toujours menacé à travers le monde. Vous allez vivre un moment de cinéma passionnant et intense jusque dans vos tripes !

L'Événement - Film - Étudiante danse et drague
L'étudiante danse et drague sans savoir qu'elle est enceinte dans le film L'Événement

NOTES du film L’Événement

9.5Score Expert
Un film juste et immersif

Le film L'Événement nous entraîne avec Anne dans son besoin désespéré d'avorter pour ne pas être privée de ses études et de son avenir

Réalisation
9.5
Scénario
10
Décors
8.5
Interprétation des rôles
10
Ce qui est bien
  • Anamaria Vartolomei
  • La caméra derrière Anne
  • Scènes fortes
  • Douches collectives
Ce qui est moins bien
  • Très peu de plans larges

ACHETER le DVD du film L’Événement

L'Événement - DVD

Vous pouvez consulter le prix de cet article sur Amazon puis acheter cet article sur Amazon en cliquant simplement sur le bouton ci-dessous

Logo Amazon

ACHETER le Blu-Ray du film L’Événement

L'Événement - Blu-ray

Vous pouvez consulter le prix de cet article sur Amazon puis acheter cet article sur Amazon en cliquant simplement sur le bouton ci-dessous

Logo Amazon

ACHETER le livre L'Événement

L'Événement - Livre

Vous pouvez consulter le prix de cet article sur Amazon puis acheter cet article sur Amazon en cliquant simplement sur le bouton ci-dessous

Logo Amazon

AFFICHE du film L’Événement

L'Événement - Affiche du film - Critique Avis
L'affiche du film L'Événement suggère bien la détermination de l'étudiante enceinte

CASTING du film L'Événement

Actrices et Acteurs du film L'Événement

Anamaria Vartolomei (dans le rôle de Anne Duchesne, l’étudiante qui souhaite avorter) ; Anna Mouglalis (dans le rôle de Madame Rivière, l’avorteuse) ; Alice de Lencquesaing (dans le rôle de Laetitia, une autre étudiante) ; Luàna Bajrami (dans le rôle de Hélène, une amie étudiante d’Anne) ; Kacey Mottet-Klein (dans le rôle de Jean) ; Louise Orry-Diquéro (dans le rôle de Brigitte, une amie étudiante d’Anne) ; Louise Chevillotte (dans le rôle de Olivia) ; Sandrine Bonnaire (dans le rôle de Gabrielle, la mère d’Anne tenancière d’un café) ; Pio Marmaï (dans le rôle du professeur Bornec) ; Leonor Oberson (dans le rôle de Claire, une amie étudiante) ; Cyril Metzger (dans le rôle de Gaspard, le pompier) ; Éric Verdin (dans le rôle de Jacques, le médecin) ; Madeleine Baudot (dans le rôle de Lise) ; Fabrizio Rongione (dans le rôle du docteur Ravinsky) ; Isabelle Mazin (dans le rôle de Magda) ; Julien Frison (dans le rôle de Maxime, un amant d’Anne) ; Édouard Sulpice (dans le rôle de Patrick)

Réalisatrice du film L’Événement

Audrey Diwan

Scénario du film L’Événement

Audrey Diwan ; Marcia Romano ; Annie Ernaux

Musique du film L’Événement

Evgueni Galperine ; Sacha Galperine

Durée du film L’Événement

100 minutes

Année du film L’Événement

Date de sortie du film : 24 novembre 2021

Genre du film L’Événement

Drame ; Film dramatique ; Histoire ; Film historique ; Film sur l’avortement

Producteurs du film L’Événement

Alice Girard ; Édouard Weil

Société de production du film L’Événement

Rectangle Productions

Pays d'origine du film L’Événement

France

ÉDITEUR du Blu-ray et DVD L’Événement

Le DVD et le Blu-ray du film L’Événement sont édités par Wild Side Video.

Les photos, textes, illustrations, vidéos et documents sont les propriétés de leurs auteurs et éditeurs respectifs.

L'Événement - Film - Sandrine Bonnaire
Sandrine Bonnaire incarne la mère de l'étudiante enceinte dans le film L'Événement

Vous pouvez cliquer sur une icône ci-dessous pour partager cette chronique sur les réseaux sociaux Facebook ou Twitter ou Pinterest ou par E-mail en ajoutant éventuellement votre commentaire client ou avis utilisateur ⬇️

Avisrama
Logo
Lorsqu’activé, enregistrer les permaliens dans paramètres - permaliens