Champions | Film d’après une histoire vraie

Critique Avisrama
4/5
Avis en une note
Plaisir à voir le film 87%

RÉSUMÉ du film Champions

Le film Champions réalisé par Bobby Farrelly en 2023 et inspiré d’une histoire vraie suscite un avis très positif de la critique presse Avisrama. Résumé de Champions (film américain) : Marcus est un entraineur de basket qui perd son emploi à la suite d’une altercation lors d’un match de championnat diffusé à la télévision. L’entraineur licencié se saoule dans un bar et rentre en voiture chez lui lorsqu’il heurte une voiture de police. La juge du tribunal laisse le choix à l’entraineur entre 18 mois de pénitencier ou un travail d’intérêt général consistant à entrainer une équipe de basket un peu particulière puisque ses joueurs sont des déficients intellectuels. Marcus accepte d’entrainer cette équipe de basket sans imaginer les surprises auxquelles il va être confronté ! Notre résumé complet de Champions de Bobby Farrelly avec Woody Harrelson s’arrête ici afin de préserver votre plaisir de la découverte lorsque vous verrez ce super film inspiré de faits réels en VOD ou au cinéma ou à la télévisions sur Canal+.

BANDE-ANNONCE du film Champions

Un film de
BOBBY FARRELLY
0
MINUTES

AVIS sur le film Champions

Notre avis sur Champions est très positif car ce film est lui-même très positif en offrant une vision inclusive décomplexée de son équipe de basket grâce à un humour trash qui n’est jamais aux dépens des joueurs mais qui est au contraire toujours bienveillant avec les joueurs. Ainsi dès le début du film dans une salle de sport de la ville de Des Moines, dès la première rencontre entre l’entraineur de basket et ses joueurs sur le parquet, le réalisateur Bobby Farrelly réussit à faire accepter les singularités des joueurs simplement par le rire et par son regard sain sans aucun mélo ! Bobby Farrelly retrouve ici le ton juste teinté d’humour trash de ses films précédents réalisés avec son frère Peter où il faisait déjà jouer des personnes différentes (pas si différentes que ça) comme dans Mary à tout prix ou L’Amour extra-large ou plus récemment le film Ricky Stanicky réalisé par son frère Peter Farrelly. Alors, comme par magie, les joueurs de l’équipe de basket deviennent avant tout des joueurs d’une équipe de basket en faisant presque disparaître leurs différences qui se transforment d’ailleurs souvent en qualités ! Champions n’est jamais un film malaisant mais à contrario un film très plaisant qui se classe dans la catégorie des feel-good movies avec un humour trash en plus ; le film ne convient peut-être pas pour le jeune public ! Même s’il est réalisé uniquement par Bobby Farrelly sans son frère Peter, Champions conserve bien l’esprit des films des frères Farrelly en poussant le curseur de l’humour jusqu’au trash de manière toujours aussi inattendue mais finalement très cool. Woody Harrelson semble avoir fait un saut spatio-temporel depuis son film Les Blancs ne savent pas sauter réalisé par Ron Shelton en 1992 où il incarnait un joueur de basket de rue qui avait la rage pour se retrouver en 2023 entraineur de basket qui a toujours une certaine rage ! En fait, Woody Harrelson porte le film Champions car son attitude avec son équipe s’avère toute en nuances d’interrogations et de volonté alors, oui, Woody Harrelson joue vraiment très finement en conférant une vraie crédibilité au film Champions. Et le film Champions accroche bien dès le départ car on sent une véritable bonté du réalisateur qui n’est jamais de la condescendance mais bien le désir de montrer toute la richesse humaine des joueurs de cette équipe de basket un peu particulière.

Avis positif du film Champions avec Woody Harrelson très convaincant et les joueurs sensationnels de son équipe de basket
Avis positif du film Champions avec Woody Harrelson très convaincant et les joueurs sensationnels de son équipe de basket

Le film Champions est-il inspiré d'une histoire vraie ?

Oui, le film Champions est inspiré par l’histoire vraie de l’équipe de basket-ball de Valence en Espagne entièrement composée de joueurs déficients mentaux. Cette équipe de basket se nommait Los Amigos (Les Amis, en français) en gagnant 12 championnats de basketball en Espagne de 1994 jusqu’en 2014. L’histoire vraie de cette équipe de basket a d’abord été adaptée au cinéma en 2018 par le film espagnol Campeones de Javier Fesser. Dans le film Campeones de 2018 comme dans le film Champions de 2023, les rôles des basketteurs sont interprétés par des acteurs réellement déficients intellectuels dont Madison Tevlin, Kevin Iannucci et Joshua Felder. Le film Champions avec Woody Harrelson s’inspire ainsi d’une histoire vraie et de faits réels mais son récit reste une fiction. Ces explications sur Champions (2023) devraient vous permettre de mieux appréhender le début du film Champions et la fin du film Champions avec Woody Harrelson.

Le film Champions est inspiré par l'histoire vraie de l'équipe de basket de Valence composée de déficients mentaux
Le film Champions est inspiré par l'histoire vraie de l'équipe de basket de Valence composée de déficients mentaux

CRITIQUE du film Champions

Notre critique de Champions est très favorable car ce film de Bobby Farrelly donne toute leur place à ses acteurs déficients intellectuels au sein d’un film dont ils sont les héros au même titre que Woody Harrelson et Kaitlin Olson. Effectivement, le film Champions relate le parcours en championnat de l’équipe de basket tout en incluant une romance entre Marcus l’entraineur interprété par Woody Harrelson et Alex la grande sœur d’un joueur interprétée par Kaitlin Olson. Mais cette romance est très drôle, où plutôt farrellyesque si l’adjectif est admis, car elle commence par une rencontre Tinder entre Marcus et Alex tous les deux à la recherche d’un « plan cul » pour un soir bien avant que Marcus fasse la connaissance de Alex en tant que grande sœur d’un joueur de son équipe ! La relation intime provoquée par Tinder s’étant précédemment terminée par Alex sans culotte sous sa jupe reprochant à Marcus de regarder un match de basket sur sa tablette avant de lui faire un double doigt d’honneur, les deux amants d’un soir semblaient donc bien ne pas être faits l’un pour l’autre mais, évidemment, l’histoire va les rapprocher peu à peu. Alex révèle qu’elle a 40 ans avec un travail et un petit frère très chronophages alors elle utilise Tinder pour obtenir sa jouissance facilement car elle n’a tout simplement plus le temps de s’investir dans une relation amoureuse. Marcus et Alex vont refaire l’amour car les prestations intimes de Marcus sont jugées satisfaisantes par Alex mais quels sont les véritables sentiments de Marcus pour Alex ? Woody Harrelson est aussi excellent dans son rôle d’amant jetable Tinder que dans son rôle d’entraineur en étant très bien dirigé par Bobby Farrelly qui avait déjà travaillé avec lui, ceci explique cela, dans le rôle d’un joueur de bowling pour le film Strike des frères Farrelly en 1996. Phil Peretti, l’autre entraineur de basket dans le film Champions, est interprété par le très talentueux acteur Ernie Hudson qui offre beaucoup d’humanité à son rôle comme il le fait aussi en entraineur de boxe dans le superbe film Fille de prisonnier de Catherine Hardwicke. La romance de Marcus et Alex avec ses hauts et ses bas se conjugue à la progression de l’équipe de basket dans le championnat avec ses hauts et ses bas pour offrir un film qui n’est jamais ennuyeux même s’il s’avère un peu long avec peut-être un match de basket en trop dans le championnat.

Critique favorable du film Champions avec une belle romance un peu trash entre Woody Harrelson et Kaitlin Olson
Critique favorable du film Champions avec une belle romance un peu trash entre Woody Harrelson et Kaitlin Olson

Le film Champions est tendre et trash

Le film américain Champions de 2023 de Bobby Farrelly est un remake du film espagnol Champions (au titre original Campeones) de 2018 de Javier Fesser mais, même si l’histoire est très proche avec certaines scènes similaires, les tonalités des deux films sont différentes avec une approche plus brute dans le film espagnol et une approche plus légère dans son remake américain. La vraie force du film Champions de Bobby Farrelly consiste à instituer dès le départ un regard qui passe outre les différences physiques et intellectuelles des joueurs pour souligner leurs atouts ; c’est très bien fait car c’est fait naturellement et sincèrement. Que ce soit pour un joueur autiste ou pour une joueuse atteinte du syndrome de Down, les qualités personnelles des joueurs éclatent au grand jour et supplantent leurs difficultés ; Champions est vraiment un film positif ! Pour autant, Champions ne sombre pas dans l’angélisme puisque les joueurs de Marcus sont expulsés d’un autocar en raison de leurs différences et Marcus doit corriger un joueur de basket de rue qui s’adressait mal à son équipe ! Ainsi, se tenant bien à l’écart du pathos, Champions s’avère un très bon moment de cinéma réussissant simultanément à être tendre et trash alors on rit beaucoup en suivant une belle histoire à l’approche aussi saine que bienveillante. Et après avoir vu Champions, on ressent une furieuse envie de faire quelques paniers de baskets dont le fameux lancer de Showtime : ne prétendez pas le contraire, vous allez essayer de le faire !

Le film Champions ressemble-t-il au film Un p'tit truc en plus ?

Oui, il y a incontestablement une vraie parenté entre le film américain Champions de Bobby Farrelly et le film français Un p’tit truc en plus de Artus. Les deux films ont pour point commun d’employer un humour parfois trash pour mettre en exergue les sentiments les plus tendres. Le film Champions et le film Un p’tit truc en plus sont pareils dans leur regard bienveillant sur les personnes atteintes de déficiences intellectuelles. Soyons clairs, Champions est un film comme Un p’tit truc en plus dans son approche et dans ses buts chargés d’humanité alors si vous avez aimé Champions vous aimerez Un p’tit truc en plus, et vice versa !

Un joueur autiste attend l'autocar à côté de son entraineur de basket qui discute avec une joueuse atteinte du syndrome de Down dans le film Champions
Un joueur autiste attend l'autocar à côté de son entraineur de basket qui discute avec une joueuse atteinte du syndrome de Down dans le film Champions

NOTES du film Champions

8.5Score Expert
Film un peu trash et très touchant

Champions est un film un peu trash mais surtout très touchant qui offre un regard très sain sur les joueurs de sa formidable équipe de basket

Réalisation
8.5
Scénario
8
Humour
8.5
Interprétation des rôles
9.5
Ce qui est bien
  • Film qui fait du bien
  • Souvent très drôle
  • Beaucoup d'humanité
  • Kaitlin Olson
Ce qui est moins bien
  • Film un peu trop long
Kaitlin Olson interprète la grande sœur d'un joueur de basket et l'amante Tinder de son entraineur dans le film Champions
Kaitlin Olson interprète la grande sœur d'un joueur de basket et l'amante Tinder de son entraineur dans le film Champions

AFFICHE du film Champions

L'affiche du film Champions est très juste en intégrant les joueurs de cette équipe de basket dans la normalité d'un banc au bord d'un parquet de basket
L'affiche du film Champions est très juste en intégrant les joueurs de cette équipe de basket dans la normalité d'un banc au bord d'un parquet de basket

CASTING du film Champions

Actrices et Acteurs du film Champions | Distribution

Woody Harrelson (dans le rôle de Marcus, l’entraineur) ; Kaitlin Olson (dans le rôle de Alex, l’amante de Marcus) ; Cheech Marin (dans le rôle de Julio, le responsable du club) ; Matt Cook (dans le rôle de Sonny, le préparateur sportif) ; Ernie Hudson (dans le rôle de l’entraineur Phil Peretti) ; Alicia Johnston (dans le rôle de l’entraineuse Maya) ; Mike Smith (dans le rôle de l’avocat McGurk) ; Barbara Pollard (dans le rôle de Dot, la mère de Alex) ; Alexandra Castillo (dans le rôle de la juge Mary Menendez)

Réalisateur du film Champions | Réalisation

Bobby Farrelly

Scénario du film Champions | Auteurs

Mark Rizzo ; David Marqués ; Javier Fesser

Musique du film Champions | Compositeur de la Bande Originale

Michael Franti

Durée du film Champions

124 minutes

Année du film Champions

Date de sortie du film : 10 mars 2023

Genre du film Champions

Comédie ; Comédie romantique

Producteurs du film Champions

Paul Brooks ; Scott Niemeyer ; Jeremy Plager

Société de production du film Champions

Gold Circle Entertainment

Pays d'origine du film Champions

USA

Le film Champions révèle beaucoup de belle humanité derrière sa facette de comédie trash
Le film Champions révèle beaucoup de belle humanité derrière sa facette de comédie trash

AVIS DU PUBLIC pour le film Champions

4,0
Rated 4,0 out of 5
4,0 étoiles sur 5 (selon 16 avis)
Excellent31%
Très bon44%
Moyen19%
Passable6%
Décevant0%

VOTRE AVIS sur le film Champions

DIFFUSEUR du film Champions

Le film Champions est diffusé à la télévision par Canal+.

Les photos, textes, illustrations, vidéos et documents sont les propriétés de leurs auteurs et éditeurs respectifs.
Photos © Gold Circle Entertainment

Vous partagerez certainement l'enthousiasme de Kaitlin Olson quand vous assisterez aux matchs de cette incroyable équipe de basket dans Champions
Vous partagerez certainement l'enthousiasme de Kaitlin Olson quand vous assisterez aux matchs de cette incroyable équipe de basket dans Champions

Vous pouvez cliquer sur une icône ci-dessous pour partager cette chronique sur les réseaux sociaux Facebook ou Twitter ou Pinterest ou par E-mail en ajoutant éventuellement votre commentaire client ou avis utilisateur ⬇️

Avisrama
Logo
Lorsqu’activé, enregistrer les permaliens dans paramètres - permaliens