Miller’s Girl | Film sans tabous

Critique Avisrama
5/5
Avis en une note
Plaisir à voir le film 91%

RÉSUMÉ du film Miller’s Girl

Cairo Sweet est une étudiante de 18 ans qui vit seule dans sa grande maison du Tennessee car ses parents sont souvent en déplacement à l’étranger. Cairo adore lire et elle adore aussi écrire alors elle s’est inscrite à l’université au cours de littérature du professeur Jonathan Miller. Cairo est séduite par le professeur Miller qui est un homme mûr. Winnie la meilleure amie de Cairo l’encourage à concrétiser son désir d’avoir une relation intime avec le professeur Miller. Cairo décide alors de jeter son dévolu sur le professeur Miller en le dirigeant vers une érotisation de leurs rapports ! Notre résumé de Miller’s Girl de Jade Halley Bartlett avec Jenna Ortega et Martin Freeman s’arrête ici afin de préserver votre suspense lorsque vous regarderez ce film inspiré d’une histoire vraie au cinéma ou en VOD à la télévision.

BANDE-ANNONCE du film Miller’s Girl

Festival de
PALM SPRINGS
0
MINUTES

AVIS sur le film Miller’s Girl

Notre avis sur Miller’s Girl est enthousiaste car ce film écrit et réalisé par une femme met en lumière le fantasme féminin partagé par beaucoup de jeunes femmes d’un désir d’homme mûr en produisant un cinéma de coming-of-age dans toute sa splendeur insouciante puisque Cairo va passer de l’adolescence à l’âge adulte avec justement un passage à l’acte de son fantasme de liaison entre elle et le professeur Miller. Et le film Miller’s Girl s’avère extrêmement bien réalisé en se débarrassant presque complètement de sa facette thriller afin de se concentrer sur l’envie de l’étudiante Cairo Sweet pour son professeur de littérature mais aussi sur l’envie de sa meilleure amie l’étudiante Winnie Black pour le professeur de sciences sociales Boris Fillmore. En effet, c’est Winnie qui a convaincu Cairo de concrétiser son envie d’homme mûr quand Winnie lui a confié souhaiter perdre sa virginité avec un homme mûr qui est en l’occurence le professeur de sciences sociales Boris Fillmore ! Et cette confidence a engendré ce dialogue explicite entre les deux étudiantes : Cairo « T’es sérieuse par rapport à Fillmore ? », Winnie « Pourquoi ? », Cairo « C’est juste qu’il a vingt dans de plus que toi », Winnie « Et alors ? ». Winnie et Cairo qui sont vierges toutes les deux ont désormais un but !

Avis enthousiaste pour Miller’s Girl car ce film montre avec justesse la détermination d'une étudiante à séduire son professeur qui est un homme mûr
Avis enthousiaste pour Miller’s Girl car ce film montre avec justesse la détermination d'une étudiante à séduire son professeur qui est un homme mûr

Le film Miller’s Girl est-il inspiré d'une histoire vraie ?

Oui, évidemment, le film Miller’s Girl est inspiré d’une histoire vraie ou, plus exactement, le film Miller’s Girl est inspiré d’une multitude d’histoires vraies puisque des nombreuses étudiantes tombent amoureuses de leurs professeurs à l’université. Plusieurs études ont documenté ces relations étudiante / professeur désirées par les étudiantes avec une liste de stratagèmes de séduction loin d’être anecdotiques rapportés par les enseignants : les lettres enflammées adressées par les étudiantes à leurs professeurs, les étudiantes assises en cours qui écartent les cuisses afin d’offrir au professeur une vision distincte de leurs sous-vêtements, les mains des étudiantes qui frôlent les parties génitales du professeur à travers les vêtements, les questions des étudiantes sur la vie privée du professeur, les cadeaux inattendus offerts au professeur comme une petite culotte portée de l’étudiante (!), les photos ou vidéos explicites des étudiantes dénudées qu’elles envoient par smartphone ou par courriel à leur professeur, les appels téléphoniques à connotation sensuelle, les récits par bribes des rapports intimes des étudiantes, le massage de la nuque du professeur prodigué par une étudiante, les tentatives de donner un baiser faites par les étudiantes… Cairo utilise une stratégie de séduction différente dans le film Miller’s Girl puisqu’elle rédige son partiel dans le style d’Henry Miller en utilisant deux personnages qui sont la représentation d’elle-même et la représentation de son professeur pour construire un récit érotique torride qui pousse le professeur à se masturber jusqu’à la jouissance durant sa lecture ! Alors, oui, le film Miller’s Girl est inspiré d’une histoire vraie mais le récit du film reste une fiction. Ces explications sur Miller’s Girl devraient vous permettre de mieux appréhender le début du film Miller’s Girl et la fin du film Miller’s Girl avec Jenna Ortega.

Le film Miller’s Girl est inspiré d'une histoire vraie avec une étudiante qui n'hésite pas à utiliser tous ses charmes pour conquérir un homme mature
Le film Miller’s Girl est inspiré d'une histoire vraie avec une étudiante qui n'hésite pas à utiliser tous ses charmes pour conquérir un homme mature

CRITIQUE du film Miller’s Girl

Notre critique de Miller’s Girl est très positive car ce film très féminin et non manichéen met enfin les mots sur les désirs inavouables de certaines étudiantes et plus généralement des jeunes femmes qui ont envie de vivre une expérience amoureuse avec un homme mûr en s’imposant dès lors comme une splendide œuvre de coming-of-age devenant palpitante puis vibrante à la fin du film ! Beaucoup d’étudiantes pourront s’identifier à Cairo Sweet qui affirme au début du film Miller’s Girl « J’ai 18 ans et je me sens totalement transparente ». Dès ses premières images, le film Miller’s Girl prend l’aspect d’une romance gothique avec ce monologue en voix off de Cairo « Une fille seule rêve d’échapper à l’interminable ennui de son petit milieu, une fille seule rêve d’être digne d’intérêt, une fille seule brûle d’envie d’être aimée, je porte mon désir inassouvi comme un voile ». Le constat est posé : Cairo a envie d’être amoureuse ! Cairo est différente des autres étudiantes car elle n’alimente pas son fantasme de relation charnelle avec des images explicites de sites internet pour adultes mais avec ses lectures puisqu’elle est une grande lectrice de l’œuvre d’Henry Miller. Et pour les spectatrices et spectateurs qui ne connaissent pas Henry Miller, le professeur Boris Fillmore se charge de lire quelques lignes explicites à son ami le professeur Jonathan Miller après avoir trouvé le livre d’Henry Miller posé par Cairo sur sa table d’étudiante dans une salle de classe de l’université !

Critique positive de Miller’s Girl car ce film montre comment une étudiante réussit à embrasser sur la bouche un homme bien plus âgé qu'elle
Critique positive de Miller’s Girl car ce film montre comment une étudiante réussit à embrasser sur la bouche un homme bien plus âgé qu'elle

Pourquoi le film Miller’s Girl est-il une réussite ?

Le film Miller’s Girl est une réussite car il n’est jamais manichéen en maintenant toujours la confusion des sentiments ; la confusion des sentiments entre le professeur Jonathan Miller et son étudiante Cairo qui constate « Quels sont les mots justes ? Ce n’est pas tomber amoureux, ce serait trop mièvre. C’est plus volontaire que cela. C’est reconnaître ce que nous sommes vraiment » ; la confusion des sentiments entre Cairo et son amie Winnie qui est ouvertement lesbienne mais aussi bisexuelle ; la confusion des sentiments entre Jonathan Miller et son épouse qui est d’abord la complice amusée de sa relation avec l’étudiante avant de devenir jalouse « Tu l’as baisée ? ». Mais, et c’est peut-être là le plus intéressant, une lutte de pouvoir s’installe entre le professeur et l’étudiante qui devient parfois dominante voire dominatrice ainsi Cairo ordonne à son professeur « Approchez ! » quand il tombe dans son piège et lui ramène son téléphone en ne sachant pas encore que l’étudiante est déterminée à l’embrasser sur la bouche ! Cairo veut toujours prendre l’ascendant sur son professeur lorsqu’elle embrasse à pleine bouche Winnie en faisant une photo de leur couple de lesbiennes qu’elle adresse à son professeur ! Ensuite l’étudiante va toiser son professeur, le dominer verbalement et le traiter de « Médiocre » !

Le fantasme de l'étudiante consiste à se faire prendre par derrière par son professeur dans le film Miller’s Girl
Le fantasme de l'étudiante consiste à se faire prendre par derrière par son professeur dans le film Miller’s Girl

Pourquoi la relation entre l'étudiante et son professeur est-elle ambivalente dans le film Miller’s Girl ?

Au cœur du film Miller’s Girl, les variations des rapports intimes entre l’étudiante et son professeur bouleversent l’homme mûr qui ne cautionne pas son partiel et rompt avec elle tandis que les images de l’étudiante offerte qu’il prend par derrière sur un lit occupent ses pensées ! L’homme mûr pense être dans une relation charnelle voire amoureuse avec l’étudiante lorsqu’ils partagent tous les deux la même cigarette tandis que Cairo Sweet dans ses actes et dans son texte est simplement dans une phase expérimentale mais nécessaire de sa vie « J’ai voulu parler de deux personnes qui veulent casser les conventions ». Est-ce que le professeur représente pour Cairo un amour puissant, un jeu sensuel, un homme jouet, ou une expérimentation littéraire suggérée par sa copine Winnie « Tu devrais écrire un texte sur les relations amoureuses prof élève » ?

L'étudiante prise par derrière par son professeur est en réalité la manipulatrice de leur relation intime dans le film Miller’s Girl
L'étudiante prise par derrière par son professeur est en réalité la manipulatrice de leur relation intime dans le film Miller’s Girl

Le film Miller's Girl est-il vraiment sans tabous ?

Sélection officielle au Festival International du film de Palm Springs, emmené par une très belle réalisation féminine de Jade Halley Bartlett, le film Miller’s Girl est un bijou de sensibilité qui retranscrit à merveille toute la complexité du désir féminin qui s’éveille à la fin de l’adolescence et à l’entrée dans le monde adulte. Même si Jenna Ortega a dans la réalité 22 ans, et non pas 18 ans comme son personnage de Cairo Sweet (la différence d’âge se percevant parfois à l’écran), l’actrice est toujours aussi brillante en ayant une fois de plus choisi un rôle particulièrement déstabilisant comme dans son film X de Ti West où elle interprétait une preneuse de son qui voulait ardemment jouer dans un film pour adulte et comme dans son film Finestkind de Brian Helgeland où elle se livrait à des activités illicites ! Le film Miller’s Girl est soutenu par une bande originale méticuleusement géniale avec notamment les chansons de Dyan What fiction is for, Isla June Strange Desire, Kellyann Keough To love a man, Dwara and Khotton Palm Mariana trench, Janis Ian At Seventeen. Le film Miller’s Girl réussit le tour de force d’être un film sans tabous alors que toutes les scènes restent très sages voire trop sages puisque le film va beaucoup plus loin dans ses textes que dans ses images : on aurait apprécié qu’il y ait autant de relations charnelles que de cigarettes fumées ! La fin très réussie de Miller’s Girl est une énorme ambiguïté qui donne beaucoup de matière à réflexion avant de reconnaître, une fois de plus, la naturelle supériorité féminine de l’étudiante ! Cette romance assumée entre une étudiante et son professeur s’avère bien plus importante qu’un simple thriller sensuel puisque cette romance s’avère aussi la victoire amoureuse d’une jeune femme sur un homme mûr transformé en objet de fantasme puis de plaisir décomplexé. Alors, assurément, avec sa tonalité très féminine, Miller’s Girl est un film sincère qui plaira beaucoup aux femmes et qui ouvrira aux hommes des portes sur les mystères des désirs des femmes parfois aussi insondables que fascinants en devenant dès lors bouleversants !

L'étudiante peut s'avérer dominante voire dominatrice avec l'homme mûr dans le film Miller’s Girl
L'étudiante peut s'avérer dominante voire dominatrice avec l'homme mûr dans le film Miller’s Girl

NOTES du film Miller’s Girl

9Score Expert
Film sincère très juste

Miller’s Girl est un film sincère très juste qui dévoile sans détour le coming-of-age aussi bien amoureux que charnel d'une étudiante et ses conséquences

Réalisation
9.5
Scénario
9
Romance
8
Interprétation des rôles
9.5
Ce qui est bien
  • Étudiantes déterminées
  • Rythme posé
  • Musique excellente
  • Jolies minijupes
Ce qui est moins bien
  • Images trop sages
L'étudiante sait parfaitement comment susciter la tentation des hommes mûrs dans le film Miller’s Girl
L'étudiante sait parfaitement comment susciter la tentation des hommes mûrs dans le film Miller’s Girl

AFFICHE du film Miller’s Girl

Miller’s Girl - Affiche du film
L'affiche du film Miller’s Girl traduit bien l'intentionnalité du désir de l'étudiante envers son professeur

CASTING du film Miller’s Girl

Actrices et Acteurs du film Miller’s Girl - Distribution

Jenna Ortega (dans le rôle de l’étudiante Cairo Sweet) ; Martin Freeman (dans le rôle du professeur de littérature Jonathan Miller) ; Dagmara Domińczyk (dans le rôle de Beatrice June Harker, l’épouse de Jonathan Miller) ; Gideon Adlon (dans le rôle de l’étudiante Winnie Black, la meilleure amie de Cairo) ; Bashir Salahuddin (dans le rôle du professeur de sciences sociales Boris Fillmore)

Réalisatrice du film Miller’s Girl - Réalisation

Jade Halley Bartlett

Scénario du film Miller’s Girl - Autrice

Jade Halley Bartlett

Musique du film Miller’s Girl - Compositrice de la Bande Originale

Elyssa Samsel

Durée du film Miller’s Girl

93 minutes

Année du film Miller’s Girl

Date de sortie du film : 26 janvier 2024

Genre du film Miller’s Girl

Romance ; Thriller ; Film sensuel ; Coming-of-age

Producteurs du film Miller’s Girl

James Weaver ; Seth Rogen

Sociétés de production du film Miller’s Girl

Lionsgate Films ; Point Grey Pictures

Pays d'origine du film Miller’s Girl

USA

Titre francophone du film Miller’s Girl

La Fille de Miller

L'étudiante porte une robe courte sans soutien-gorge pour rendre ses atouts féminins encore plus désirables devant son professeur dans le film Miller’s Girl
L'étudiante porte une robe courte sans soutien-gorge pour rendre ses atouts féminins encore plus désirables devant son professeur dans le film Miller’s Girl

AVIS DU PUBLIC pour le film Miller’s Girl

4,4
Rated 4,4 out of 5
4,4 étoiles sur 5 (selon 10 avis)
Excellent50%
Très bon40%
Moyen10%
Passable0%
Décevant0%

VOTRE AVIS sur le film Miller’s Girl

DISTRIBUTEUR du film Miller’s Girl

Le film Miller’s Girl est distribué par Lionsgate Films

Les photos, textes, illustrations, vidéos et documents sont les propriétés de leurs auteurs et éditeurs respectifs.
Photos © Lionsgate Films / Point Grey Pictures

L'étudiante téléphone à son professeur pour lui tendre un piège sensuel dans le film Miller’s Girl
L'étudiante téléphone à son professeur pour lui tendre un piège sensuel dans le film Miller’s Girl

Vous pouvez cliquer sur une icône ci-dessous pour partager cette chronique sur les réseaux sociaux Facebook ou Twitter ou Pinterest ou par E-mail en ajoutant éventuellement votre commentaire client ou avis utilisateur ⬇️

Avisrama
Logo
Lorsqu’activé, enregistrer les permaliens dans paramètres - permaliens