Malicia – Film avec Laura Antonelli – Avis Critique

Critique Avisrama
5/5
Avis en une note
Plaisir à voir le film 94%

RÉSUMÉ du film Malicia

Premiers émois amoureux d’un adolescent de 14 ans avec la jeune bonne de sa famille et la grande sœur de son meilleur ami et une veuve callipyge dans l’Italie des années 50 ; voilà notre résumé du film Malicia avec Laura Antonelli ! L’autre résumé plus classique est celui-ci : une jeune bonne arrive dans une famille bourgeoise italienne après le décès de la mère de famille qui venait de l’engager, la jeune bonne attire les convoitises amoureuses du père et les convoitises sexuelles du fils ainé qui a une vingtaine d’années ainsi que du cadet qui a 14 ans tout en s’occupant du benjamin qui doit avoir 6 ou 7 ans. Donc, là vous avez les 2 résumés qui vous permettent de mieux cerner le propos du film Malicia de Salvatore Samperi. Mais, dans les faits, à quoi ressemble le film Malicia ?

BANDE-ANNONCE du film Malicia

Golden Globes Italie
MEILLEURE ACTRICE
0
MINUTES

CHRONIQUE du film Malicia

Le film Malicia est un improbable mélange de genres du cinéma italien des années 70 ; c’est un film érotique (très sage), c’est une comédie dramatique, c’est une comédie potache, c’est une comédie trash, c’est un giallo, c’est un film sadomasochiste (eh oui, même ça !), c’est un film néoréaliste (allez, j’ose), et je pense que j’ai dû oublier un ou deux genres mais j’essaye de faire simple. Avant d’aller plus loin dans cette chronique, je dois vous rassurer, Malicia est un très bon film avec plein de qualités même si ce mélange des genres est parfois déroutant.

Un mélange des genres parfois déroutant

Commençons par le pire, plusieurs moments de Malicia sont dans la droite ligne italienne des comédies érotiques potaches du début des années 70 telles que La prof donne des leçons particulières ou La toubib du régiment avec de l’humour gras caricatural pas drôle du tout et des personnages supposés humoristiques pas drôles du tout (le benjamin de la fratrie et le meilleur ami du héros sont vraiment perturbants tellement ils jouent mal leur rôle qui était d’ailleurs destiné à être mal joué). La musique de Malicia est calquée sur ce genre de la comédie érotique potache avec une ritournelle irritante et entêtante faussement joyeuse et coquine absolument horripilante. Je vous assure que cette facette du film est vraiment très déstabilisante au début de l’histoire. Mais après, ça s’arrange !

Premiers désirs érotiques

Venons-en directement au meilleur ! Dans Malicia (1974), Nino, 14 ans, éprouve ses premiers désirs érotiques à la manière de Herbert, 15 ans, dans Un été 42 (1971), bref il a envie de se dépuceler et la présence d’une femme plus âgée que lui le met dans un état de trouble profond (rappelez-vous quand vous étiez ado, ça ne devrait pas être compliqué). Nino hésite beaucoup mais il a le courage de glisser sa main entre les cuisses d’une veuve quadra aux formes rondes magnifiques qui a tout d’une créature fellinienne puis ce sera au tour de la veuve de se livrer chez elle à des attouchements sensuels avec Nino avant d’aller se déshabiller (je ne spoile pas la suite) : waouh, juste waouh, voilà du bel érotisme déviant et magnétique ! La grande sœur (très sexy) du meilleur ami de Nino l’invite à danser avec elle dans son salon ou lui demande de lui apprendre à faire du vélo avec sa jupe retroussée qui dévoile son porte-jarretelles, là encore ce sont des beaux moments érotiques très troublants (on pense aux films de Tinto Brass) ! Et, surtout, Nino est vraiment très attiré sexuellement par la jeune bonne qui vient d’arriver dans sa famille et là, oui là, c’est encore une succession de moments érotiques très troublants : une main qui caresse la jambe de la bonne devant la télé, la bonne qui monte sur l’escabeau en laissant entrevoir son fond de culotte, la bonne qui soulève sa robe pour exhiber sa culotte à l’adolescent, la culotte de la bonne retirée sous la table pendant un dîner, la bonne qui accepte de se déshabiller dans sa chambre en s’exhibant nue pour assouvir les penchants voyeuristes de Nino… Tous ces moments, et beaucoup d’autres, ont comme constante commune d’être des beaux moments érotiques sans vulgarité mais avec beaucoup de sensualité et d’émotion. Bon, là, oui là, je me dois de décevoir le futur public voyeur du film car la jeune bonne dévoile bien sa très belle poitrine mais vous ne verrez que subrepticement ses poils pubiens (une demi-seconde de voyeurisme ? une seconde en étant généreux ?). En fait, vous l’avez compris, l’érotisme du film est ailleurs et ne consiste pas à afficher de front la nudité de la jeune bonne puisque ce film est bien plus fin que cela (et sans doute aussi victime des contraintes morales italiennes des années 70). Donc, n’ayez pas trop de regret pour la jolie toison brune fournie de la jeune bonne car vous allez savourer du vrai et bel érotisme avec Malicia.

Domination et soumission

D’ailleurs, une des scènes sans doute les plus érotiques de Malicia est teintée de domination et soumission puisque Nino jette sadiquement par terre des boulettes de papier que la jeune bonne ramasse à genoux ou à quatre pattes les unes après les autres en restant très docile. Bon, non, ce n’est pas Histoire d’O, certes, mais c’est un moment érotique encore une fois particulièrement troublant. Et la cause de ce trouble érotique tient sans aucun doute pour beaucoup au jeu d’actrice de Laura Antonelli qui interprète la jeune bonne.

Malicia Laura Antonelli Film Blu-ray DVD Avis Critique
Laura Antonelli interprète tout en finesse et en sensualité retenue le rôle de la jeune bonne

CRITIQUE du film Malicia

En effet, comme je l’ai écris plus haut (je ne vais pas me contredire), tout l’érotisme de Malicia ne dépend pas de l’affichage de la nudité féminine mais il est bel et bien dans la suggestivité et dans le jeu d’actrice fabuleux de Laura Antonelli. La jeune bonne, Angela, n’a jamais une attitude sexuellement provocante, elle exécute simplement ses tâches ménagères avec douceur, elle parle aux membres de la famille avec douceur et bienveillance, elle essaye d’être aidante et maternante, ainsi Laura Antonelli fait naître une douce sensualité diffuse qui ne peut inspirer que le respect : c’est vraiment une très grande interprétation de son rôle de bonne.

Une douce sensualité diffuse

Face au personnage parfait et angélique de la jeune bonne, vous allez être comme moi, je le suppose, choqués par l’attitude du fils ainé de la famille qui souhaite abuser d’elle sexuellement (#MeToo n’était pas encore passé par là) et par l’attitude de Nino qui la martyrise et qui pose sans vergogne ses mains sur ses seins et sur ses fesses à travers sa robe… car la jeune Angela n’est qu’une bonne !

Les mains sur ses seins

Ah oui, j’utilise le terme condescendant de bonne car c’est le terme qui était couramment utilisé en Italie dans les années 50 bien qu’il puisse être parfois remplacé par le terme gouvernante : une discussion entre le mari veuf et sa mère met très bien en exergue ce point de sémantique qui détermine l’attitude de la famille vis à vis de la jeune femme : esclave moderne (la bonne) ou femme digne de respect (la gouvernante).

Cinéma néoréaliste italien

Sur le statut de la bonne comme sur d’autres points, le film Malicia est d’ailleurs à plus d’un titre l’héritier du cinéma néoréaliste italien quand il dépeint l’attitude de l’Église ou simplement quand il montre le marchand ambulant de légumes frais ou juste un matelassier !

Quête inavouable

Le film Malicia emprunte la personnalité de Nino à celle de Herbert dans Un été 42 (1971) mais aussi, cela est intéressant, à la personnalité de Andrea dans L’Incompris (1966) de Luigi Comencini car on sent une détresse et une révolte en lui même si, malheureusement, l’interprétation de Nino n’égale pas celles de ses références. Mais la tolérance de la jeune bonne face aux agissements sadiques de Nino trouve sans doute son explication dans le fait qu’Angela a compris le désespoir de Nino confronté à sa quête inavouable (bon, vous avez sans doute deviné la quête de Nino donc je ne spoile rien).

Un très bon moment

Cependant Malicia est aussi un film vraiment très drôle avec de l’humour trash digne de La grande bouffe (1973) qui fait vraiment rire ! Oui, oui, on rit beaucoup dans Malicia, on se surprend à rire avec de l’humour qu’on ne voit pas venir : c’est bluffant ! Originellement acteur de théâtre, Tuti Ferro interprète le rôle du père mauvais manipulateur à la perfection ! Bref, on passe un très bon moment ! D’ailleurs, Malicia a reçu un accueil plutôt favorable de la critique presse lors de sa sortie dans les salles de cinéma et, à notre tour, à la rédaction de Avisrama, nous signons une critique très positive de ce film érotique à découvrir ou redécouvrir puisqu’il est à nouveau disponible en DVD et en Blu-ray.

La nudité de Laura Antonelli

Venons-en à la dernière facette du film tourné lors d’une scène à la manière d’un giallo de Dario Argento. La réalisation de cette scène est sans doute justifiée par le fait de pouvoir s’affranchir d’une censure (morale ou réelle) en montrant la nudité de Laura Antonelli et un acte tabou tout en les atténuant visuellement sous des effets de lumière vacillante mais, bon, pour moi, cette scène façon giallo gâche un peu l’un des moments les plus forts du film.

Malicia Film DVD Blu-ray Avis Critique
La grande sœur de son meilleur ami est aussi une source de trouble érotique pour l'adolescent

AVIS sur le film Malicia

Ceci écrit, ne vous inquiétez pas pour cette scène, le film se termine magistralement avec une dernière image exceptionnelle. Boum, ça c’est du grand cinéma ! Bref, vous l’avez compris, Malicia n’est pas une simple comédie érotique italienne dont l’attrait serait de montrer la nudité de Laura Antonelli, Malicia est avant tout un grand film italien avec des multiples facettes, dont certaines moins bonnes que d’autres certes, mais avec des scènes d’une finesse et d’une intensité érotique fabuleuses. Du coup, vous pouvez oublier tout mon charabia et simplement glisser le Blu-ray dans votre lecteur idoine car vous allez revivre le plaisir d’assister à un grand film de vrai cinéma comme au milieu des années 70. Un grand et vrai moment de plaisir !

Malicia Critique Avis Blu-ray DVD
La jeune bonne nettoie une blessure sur la cuisse de l'adolescent en voyant ainsi son pénis

BLU-RAY et DVD du film Malicia

L’édition combo Blu-ray et DVD que je chronique ici bénéficie d’une restauration parfaite avec des images aux couleurs parfaites ainsi, en regardant le Blu-ray, on croirait qu’on entre dans une salle de cinéma italien en 1974 ; quel bonheur ! Le combo est présenté sous un joli fourreau en carton très bien imprimé et il comporte à l’intérieur de son boîtier plastique un disque Blu-ray et un DVD. En bonus, vous pourrez voir la bande annonce originale italienne (que je trouve assez décevante car elle ne reflète pas les qualités du film) ainsi qu’une présentation érudite du film par Jean A. Gilli, l’auteur du livre Cinéma italien aux Éditions de La Martinière. J’ai regardé le film en version originale sous-titrée en français (vous pouvez aussi le voir en version française) avec une musique que j’ai trouvé légèrement trop présente et des voix légèrement trop en retrait mais les sous-titres français sont vraiment parfaits. Bon, ceci écrit, la qualité d’image irréprochable en Blu-ray est vraiment excellente et contribue grandement au plaisir de (re)découvrir Malicia !

Malicia - Scène de soumission féminine - Blu-ray DVD Film Avis Critique
Une étonnante scène de soumission féminine avec la jeune bonne obéissante
9.5Score Expert
Film surprenant riche en émotions

Malicia est un film au croisement de plusieurs genres cinématographiques qui réussit son pari de nous faire vivre des belles émotions

Réalisation
9.5
Scénario
9
Sensualité
10
Beauté des images
9.5
Ce qui est bien
  • Laura Antonelli
  • La veuve callipyge
  • La grande sœur
  • Souvent très drôle
Ce qui est moins bien
  • La musique horripilante
  • Les blagues potaches

ACHETER le BLU-RAY + DVD du film Malicia

Malicia - Blu-ray + DVD

Vous pouvez consulter le prix de cet article sur Amazon puis acheter cet article sur Amazon en cliquant simplement sur le bouton ci-dessous. Lien rémunéré par Amazon

Logo Amazon

ACHETER le DVD du film Malicia

Malicia - DVD

Vous pouvez consulter le prix de cet article sur Amazon puis acheter cet article sur Amazon en cliquant simplement sur le bouton ci-dessous. Lien rémunéré par Amazon

Logo Amazon

EXTRAIT VIDÉO du film Malicia

Cet extrait vidéo du film Malicia montre la relation trouble mais consentie et désirée entre l’adolescent et la jeune bonne

AFFICHE du film Malicia

Malicia - Affiche du film - Critique Avis
L'affiche de Malicia oriente clairement ce film érotique vers les voyeurs

ÉDITEUR du Blu-ray et DVD du film Malicia

Le DVD et le Blu-ray du film Malicia sont édités par Sidonis Calysta.

Les photos, textes, illustrations, vidéos et documents sont les propriétés de leurs auteurs et éditeurs respectifs.

Malicia Photo affichée dans les vitrines des salles de cinéma
Photo officielle du film Malicia affichée dans les vitrines des salles de cinéma en 1974

Vous pouvez cliquer sur une icône ci-dessous pour partager cette chronique sur les réseaux sociaux Facebook ou Twitter ou Pinterest ou par E-mail en ajoutant éventuellement votre commentaire client ou avis utilisateur ⬇️

Avisrama
Logo
Lorsqu’activé, enregistrer les permaliens dans paramètres - permaliens