Le Remède à l’oubli | Film Netflix poignant

Critique Avisrama
3.5/5
Avis en une note
Plaisir à voir le film 74%

RÉSUMÉ du film Le Remède à l’oubli

Le très réputé professeur en chirurgie Rafal Wilczur sauve la vie d’un enfant renversé par une calèche en l’hospitalisant d’urgence dans la clinique privée polonaise où il travaille en 1937. Le professeur Rafal Wilczur rentre chez lui avec un gâteau d’anniversaire pour sa fille Marysia mais ses domestiques l’informent que son épouse vient de le quitter en emmenant avec elle leur enfant qui vient d’avoir 5 ans. Rafal Wilczur part à la recherche de sa femme mais il est attaqué par des voyous qui le frappent à la tête en le laissant pour mort. Le professeur réapparait 15 ans plus tard sous les traits d’un vagabond dans la campagne polonaise mais il est amnésique en ne se rappelant plus de son identité bien qu’il se souvienne comment soigner et opérer des gens. Le professeur croise le chemin de sa fille qui a désormais une vingtaine d’années sans la reconnaître alors qu’elle vit une romance trouble avec un aristocrate le Comte Leszek Czyński. Le rival amoureux de l’aristocrate et sa mère n’ont aucune intention de laisser Marysia perpétuer son idylle avec Leszek ! Notre résumé complet du film Le Remède à l’oubli de Michał Gazda avec Leszek Lichota et Maria Kowalska s’arrête ici afin de préserver votre suspense lorsque vous regarderez ce bon film sur Netflix.

BANDE-ANNONCE du film Le Remède à l’oubli

Exclusivité
NETFLIX
0
MINUTES

AVIS sur le film Le Remède à l’oubli

Notre avis sur Le Remède à l’oubli est positif car ce film offre une très belle plongée historique dans la Pologne de 1937 avec des reconstitutions fabuleuses de réalisme soulignées par une mise en scène parfois flamboyante pour dérouler un récit captivant qui accentue malheureusement trop sa trame mélodramatique avant de traiter bien trop vite la fin de l’histoire. Adapté du célèbre roman polonais Znachor de Tadeusz Dołęga-Mostowicz paru en 1937, le film Le Remède à l’oubli de Michał Gazda bénéficie donc d’un excellent scénario dans la lignée des œuvres de Victor Hugo en portant ainsi à l’écran ce livre phare de la littérature polonaise après deux premières adaptations cinématographiques en 1937 et 1981. Znachor, le roman comme le film sous son titre français Le Remède à l’oubli, frappe tout d’abord par sa modernité de ton pour 1937 et encore pour aujourd’hui puisque Beata Wilczur trompe régulièrement son mari le professeur Rafal Wilczur avant de décider de vivre sa vie de femme adultère avec son amant en emmenant avec elle leur fille tout en renonçant à toute la richesse que lui procurait son mari cocu ! La relation intime entre Marysia Wilczur, la fille du professeur Wilczur, désormais simple serveuse dans une taverne de campagne puisqu’ignorant ses véritables origines et son amoureux le Comte Leszek Czyński est également très moderne pour l’époque. En miroir sociétal, le professeur Wilczur amnésique devenu vagabond tombe amoureux d’une villageoise sans argent qui travaille dur à moudre le blé pour produire de la farine. Oui, Le Remède à l’oubli s’affranchit de toute endogamie pour célébrer le véritable amour !

Avis positif pour Le Remède à l’oubli car ce film polonais mélodramatique installe une histoire tragique entre un père amnésique et sa fille d'une vingtaine d'années
Avis positif pour Le Remède à l’oubli car ce film polonais mélodramatique installe une histoire tragique entre un père amnésique et sa fille d'une vingtaine d'années

CRITIQUE du film Le Remède à l’oubli

Notre critique de Le Remède à l’oubli est favorable car ce film réalisé par Michał Gazda fait revivre à merveille la Pologne de 1937 comme une dernière image d’un bonheur sain et presque insoupçonné aujourd’hui avant l’apocalypse de 1939 puis la mise sous tutelle soviétique alors on se délecte de découvrir cette Pologne insouciante en dépit de son mélodrame parfois poignant mais parfois trop appuyé. Et c’est bien cela qui est dommage car Le Remède à l’oubli aurait pu être un vrai chef-d’œuvre si le metteur en scène Michał Gazda n’avait pas trop appuyé sur certaines scènes en les rendant bien trop démonstratives et en perdant dès lors toute la subtilité d’autres scènes absolument sublimes. Le film Le Remède à l’oubli peut ainsi parfois évoquer le meilleur cinéma d’Ingmar Bergman en non-dits somptueux avant de basculer vers des images de téléfilm sans la moindre profondeur ! Quel dommage, oui, quel dommage car il y a des vrais beaux moments de cinéma dans Le Remède à l’oubli comme, par exemple, lorsque Marysia Wilczur fait cadeau de son piano à un tavernier en lui demandant simplement de pouvoir en jouer pour ses clients ! Nos explications sur le début du film Le Remède à l’oubli devraient vous aider à mieux appréhender la fin du film Le Remède à l’oubli avec Maria Kowalska .

Critique favorable du film Le Remède à l’oubli avec une jeune serveuse qui lutte pour avoir le droit d'aimer un aristocrate
Critique favorable du film Le Remède à l’oubli avec une jeune serveuse qui lutte pour avoir le droit d'aimer un aristocrate

Le Remède à l'oubli est-il inspiré d'une histoire vraie ?

Oui, Le Remède à l’oubli est inspiré d’une histoire vraie et, pour être plus précis, de deux histoires vraies ! Tadeusz Dołęga-Mostowicz, l’auteur du livre Le Remède à l’oubli qui est à l’origine du film Le Remède à l’oubli, a visité le petit village de Radotki au centre de la Pologne vers 1936. Dans ce village, Tadeusz Dołęga-Mostowicz  rencontre un homme intrigant nommé Różycki qui travaillait dans un moulin à eau comme meunier mais Różycki connaissait si bien la médecine et l’herboristerie qu’il soignait des habitants du village ! L’écrivain apprend également que les habitants de Radotki préféraient être soignés par Różycki que par un médecin diplômé ! L’écrivain a expliqué très sincèrement que Różycki était la principale source d’inspiration pour son roman Le Remède à l’oubli intitulé Znachor en polonais ! Tadeusz Dołęga-Mostowicz a aussi été inspiré par une information stupéfiante parue dans le journal polonais ABC un an auparavant : le Docteur Ferdynand Dolani détenteur d’un dipôme de médecine obtenu à Bruxelles s’installe en Pologne en dissimulant son diplôme de médecine et en exerçant sa profession comme un charlatan ! Le Docteur Ferdynand Dolani croyait en son devoir éthique d’aider les personnes nécessiteuses et, comme la plupart des Polonaises et des Polonais  perdaient confiance dans les vrais médecins, il préférait agir comme un charlatan ! Ainsi le personnage du Professeur Rafal Wilczur est fictif mais le récit du film Le Remède à l’oubli s’inspire bien de deux histoires vraies contemporaines de l’auteur !

Le film Le Remède à l'oubli est inspiré par deux histoires vraies contemporaines de Tadeusz Dołęga-Mostowicz l'auteur du livre éponyme
Le film Le Remède à l'oubli est inspiré par deux histoires vraies contemporaines de Tadeusz Dołęga-Mostowicz l'auteur du livre éponyme

Le Remède à l'oubli est-il un vrai film de cinéma ?

Malgré ses errements de style parfois navrants, Le Remède à l’oubli reste une histoire très intéressante avec une belle intrigue dont, c’est inexplicable, la fin du film Le Remède à l’oubli est expédiée ; c’est frustrant et cela mérite des explications du réalisateur ! Pourtant, n’en doutez pas, Le Remède à l’oubli est un vrai film de cinéma qui a été projeté en avant-première dans des nombreuses villes de Pologne à Toruń, Wałbrzych, Lidzbark, Krasnystaw, Warmiński, Kalisz et Stargard. Le film Le Remède à l’oubli est d’ailleurs servi par des actrices et des acteurs souvent exceptionnels tels que Ignacy Liss déjà parfait dans le film Fanfiction de Marta Karwowska et Malgorzata Mikolajczak qui interprète splendidement le rôle de la femme cocufieuse après avoir déjà été sensationnelle dans le film Ce soir, tu dormiras avec moi de Robert Wichrowski. Alors, même imparfait, Le Remède à l’oubli est indéniablement un très beau film historique qui plaira aux amatrices et amateurs de grandes sagas familiales et de belles histoires amoureuses.

Marysia ne sait pas encore que le vagabond derrière elle est son père dans le film Le Remède à l’oubli de Michał Gazda
Marysia ne sait pas encore que le vagabond derrière elle est son père dans le film Le Remède à l’oubli de Michał Gazda

NOTES du film Le Remède à l’oubli

7.5Score Expert
Film mélodramatique captivant

Le Remède à l’oubli est un film mélodramatique captivant avec des moments très forts et des amours très puissants

Réalisation
7.5
Scénario
8
Suspense
7
Interprétation des rôles
7.5
Ce qui est bien
  • Histoire poignante
  • Reconstitution d'époque
  • Femmes déterminées
  • Romance rare
Ce qui est moins bien
  • Parfois surjoué
  • Fin trop rapide
La villageoise a décidé d'aimer sans pudeur le vagabond amnésique sans connaître sa véritable identité dans le film Le Remède à l’oubli
La villageoise a décidé d'aimer sans pudeur le vagabond amnésique sans connaître sa véritable identité dans le film Le Remède à l’oubli

ACHETER le ROMAN du film Le Remède à l’oubli

Znachor / Le Remède à l’oubli - Livre

Vous pouvez consulter le prix de cet article sur Amazon puis acheter cet article sur Amazon en cliquant simplement sur le bouton ci-dessous. Lien rémunéré par Amazon

Logo Amazon

Le roman Znachor de l’auteur polonais Tadeusz Dołęga-Mostowicz relate l’histoire qui est à l’origine du film Le Remède à l’oubli du réalisateur Michał Gazda – Le livre Znachor existe uniquement en langue polonaise car il n’a pas été traduit en français

AFFICHE du film Le Remède à l’oubli

Le Remède à l’oubli - Affiche française du film Netflix
L'affiche française du film Netflix Le Remède à l’oubli présente la jeune serveuse face à l'aristocrate avec qui elle entretient une liaison intime

CASTING du film Le Remède à l’oubli

Actrices et Acteurs du film Le Remède à l’oubli - Distribution

Leszek Lichota (dans le rôle du Professeur Rafal Wilczur et du vagabond Antoni Kosiba) ; Maria Kowalska (dans le rôle de Marysia Wilczur, la fille du Professeur Rafal Wilczur) ; Ignacy Liss (dans le rôle du Comte Leszek Czynski) ; Anna Szymanczyk (dans le rôle de Zoska) ; Malgorzata Mikolajczak (dans le rôle de Beata Wilczur, l’épouse cocufieuse du Professeur Rafal Wilczur)

Réalisateur du film Le Remède à l’oubli - Réalisation

Michał Gazda

Scénario du film Le Remède à l’oubli - Auteurs

Tadeusz Dołęga-Mostowicz ; Mariusz Kuczewski ; Marcin Baczyński

Musique du film Le Remède à l’oubli - Compositeur de la Bande Originale

Paweł Lucewicz

Durée du film Le Remède à l’oubli

140 minutes

Année du film Le Remède à l’oubli

Date de sortie du film : 27 septembre 2023

Genre du film Le Remède à l’oubli

Film dramatique ; Romance ; Film historique ; Drame

Productrice du film Le Remède à l’oubli

Magdalena Szwedkowicz

Sociétés de production du film Le Remède à l’oubli

MS Productions ; Endemol Polska

Pays d'origine du film Le Remède à l’oubli

Pologne

Titre original du film Le Remède à l’oubli

Znachor

Titre international anglais du film Le Remède à l’oubli

Forgotten Love

Marysia est une jeune femme déshéritée qui veut ardemment vivre sa liaison tabou avec un aristocrate dans le film Le Remède à l’oubli
Marysia est une jeune femme déshéritée qui veut ardemment vivre sa liaison tabou avec un aristocrate dans le film Le Remède à l’oubli

DIFFUSEUR du film Le Remède à l’oubli

Le film Le Remède à l’oubli est diffusé à la télévision par Netflix.

Les photos, textes, illustrations, vidéos et documents sont les propriétés de leurs auteurs et éditeurs respectifs.
Photos © MS Productions / Endemol Polska / Netflix

La villageoise voyeuse regarde son amant qui se baigne nu devant elle dans le film Le Remède à l’oubli de Michał Gazda
La villageoise voyeuse regarde son amant qui se baigne nu devant elle dans le film Le Remède à l’oubli de Michał Gazda

Vous pouvez cliquer sur une icône ci-dessous pour partager cette chronique sur les réseaux sociaux Facebook ou Twitter ou Pinterest ou par E-mail en ajoutant éventuellement votre commentaire client ou avis utilisateur ⬇️

Avisrama
Logo
Lorsqu’activé, enregistrer les permaliens dans paramètres - permaliens