Nightmare Alley – Avis Critique – Film fascinant

Critique Avisrama
4/5
Avis en une note
Plaisir à voir le film 94%

CRITIQUE du film Nightmare Alley

Déséquilibré dans sa facture et dans son histoire, Nightmare Alley reste un film très intéressant (fascinant ?) sur certains aspects et très décevant sur d’autres aspects. À la manière des attractions roublardes de la fête foraine des années 40 où se déroule sa première partie du film, Nightmare Alley propose des instants rarissimes mais qui, sous leur aspect visuel accrocheur, se terminent bien souvent en promesses non tenues. Nightmare Alley ne mérite donc pas d’être voué aux gémonies ni par ailleurs d’être encensé comme un chef d’œuvre car, comme bien souvent, la vérité se trouve entre ces 2 extrémités. Une critique et un avis (subjectif évidemment) s’imposent donc pour accompagner l’édition en DVD et Blu-ray du film Nightmare Alley mais aussi sa diffusion en VOD et à la télévision ! À l’image de la critique de Libération et de la critique du Figaro ou encore de la critique de Télérama, notre critique de Nightmare Alley est favorable à ce film fascinant mais nous émettons certaines réserves sur sa forme qui nous empêchent d’afficher un enthousiasme total. Nous développons tous les points positifs de Nightmare Alley et ses quelques points moins positifs dans notre chronique impliquée sur ce film rare que vous pouvez lire sous ces lignes !

BANDE-ANNONCE du film Nightmare Alley

Nominé aux
OSCARS
0
MINUTES

RÉSUMÉ du film Nightmare Alley

Vers 1940, Stanton, un homme en errance trouve un travail minable dans une fête foraine qui propose des attractions fauchées faussement spectaculaires basées sur la crédulité du public. Stanton devient l’amant d’une voyante en apprenant tous les trucs pour devenir un mentaliste : un homme capable de lire dans les pensées des gens et de communiquer avec leurs proches dans l’au-delà ! Stanton développe un tel talent de falsificateur qu’il quitte la fête foraine pour faire ses spectacles dans les cabarets de luxe fréquentés par la bourgeoisie des grandes villes ! Là, Stanton tombe sous le joug d’une psychanalyste qui lui propose d’escroquer les notables les plus puissants. Notre résumé du film Nightmare Alley  s’arrête ici afin de ne pas gâcher votre suspense lorsque vous découvrirez ce film fascinant mais un peu trop hollywoodien.

Le mentaliste est simultanément un séducteur et une proie des femmes dans le film NIghtmare Alley
Le mentaliste est simultanément un séducteur et une proie des femmes dans le film NIghtmare Alley

CHRONIQUE du film Nightmare Alley

Incontestablement, Nightmare Alley est en premier lieu très séduisant par son aspect visuel avec la reconstitution d’une fête foraine et de ses attractions de l’époque mais aussi pour la succession de fabuleux lieux aux aménagements Art Déco qui jalonnent le film. Cependant, pour moi, Nightmare Alley est un film très important pour son avant-gardisme sur la sensualité et le désir féminin car il impose une nouvelle perception de la féminité resplendissante. En effet, les femmes les plus séduisantes de Nightmare Alley ont toutes les deux une cinquantaine d’années et elles sont plus mûres que le héros du film ! La voyante et la psychanalyste, puisqu’il s’agit d’elles, ont une autre caractéristique commune : elles sont entreprenantes (dominantes) avec l’homme ! Sans lui demander son avis, la voyante plonge sa main savonneuse dans le bain de l’homme pour masturber son pénis avant de l’embrasser. Sans lui demander son avis, la psychanalyste ouvre sa veste pour montrer à l’homme ses seins nus et sa cicatrice en l’amenant à s’agenouiller devant elle pour embrasser son ventre ! Les deux scènes instaurent un rapport de domination féminine inné donc subjuguant ! On le voit, Guillermo del Toro, le réalisateur, casse tous les codes convenus du désir sexuel en érigeant 2 femmes dominantes d’une cinquantaine d’années en sex-symbols fabuleusement magnétiques avec un homme plus jeune qu’elles ! Waow ! L’importance des femmes dans Nightmare Alley est d’ailleurs soulignée par les jaquettes du DVD et du Blu-ray qui représentent le héros entouré par les 3 femmes les plus importantes de sa vie. Agissant en miroir, Molly, la jeune foraine qui devient la concubine de Stanton est dix ans plus jeune que lui en subissant dès lors un inhérent rapport de soumission patriarcale où ni elle ni lui ne s’épanouissent ! Rooney Mara interprète son rôle de Molly Cahill avec une infinie justesse en offrant beaucoup de profondeur et de sensualité diffuse à son personnage tout comme elle offre cette même profondeur réaliste submergeante à son personnage de Ona Friesen dans le film Women talking : Ronney Mara est une actrice exceptionnelle.

Domination féminine

La scène où Stanton se met à genoux devant la psychanalyste pour embrasser sa cicatrice sur son ventre évoque évidemment les meilleurs films de David Cronenberg. Pour autant, la réalisation de Guillermo del Toro m’a également fait penser au travail de Fernando Arrabal (pour le choc visuel assumé de certains personnages) et de Alejandro Jodorowsky (la proximité avec Santa Sangre est parfois patente). Mais alors, ce film est génial ? Et bien, non, pas totalement, quel dommage…

Pépites visuelles

Dans sa structure, Nightmare Alley est constellé de pépites visuelles et d’instants forts mais la trame de l’histoire est malheureusement trop mélodramatique et trop convenue. Nightmare Alley est le remake d’un film américain de 1947 lui-même adapté du roman Nightmare Alley (parfois vendu en France sous le titre Le Charlatan) de William Lindsay Gresham ainsi le film de Guillermo del Toro hérite d’un scénario attendu et de retournements de situation incapables de nous surprendre tellement ils font parti du classicisme habituel du film noir : le thriller policier en vogue aux États-Unis entre les années 40 et 50. L’autre soucis de Nightmare Alley est justement sa réalisation trop classique car on a l’impression de voir un film d’aventures Disney qui, par moments, dérape avec une scène d’ultra-violence ! Justement, cette ultra-violence gratuite n’était à mon avis absolument pas nécessaire pour le bon déroulé de l’histoire ; ces scènes ultra-violentes (repoussantes) sont donc assez incompréhensibles d’autant que Guillermo del Toro fait simultanément preuve de maestria pour montrer avec subtilité les scènes de sexualité féminine dominante. Pour résumer, Nightmare Alley ressemble à un film policier classique doté de tous les artifices visuels d’un blockbuster trop maniéré avec, par moments, un déchaînement d’images insupportables ou une fulgurance visuelle héritée du meilleur cinéma d’auteur ! Le soucis du cinéma américain style blockbuster est que cela impacte directement l’interprétation des rôles sans que le jeu d’acteur puisse se libérer : les méchants ne sont pas vraiment méchants tellement ils sont caricaturaux ! Encore une fois, seules Toni Collette, la voyante, et Cate Blanchett, la psychanalyste, réussissent à amener au film une vraie part d’humanité accompagnée de tout son malaise idoine et là, oui là, on s’aperçoit à quel point Nightmare Alley aurait pu être un chef d’œuvre (qu’il n’est donc pas). Ceci écrit, soyons honnête, on ne s’ennuie pas une seconde mais on n’arrive pas à saisir l’homogénéité du film ainsi les 2h24 (144 minutes !) de Nightmare Alley constituent un spectacle agréable sans longueur mais avec, hélas, pas assez de moments cinématographiques forts (qui sont pourtant là où on touche à la perfection).

Le film Nightmare Alley magnifie la sensualité dominante des femmes mûres
Le film Nightmare Alley magnifie la sensualité dominante des femmes mûres

AVIS sur le film Nightmare Alley

Vous l’avez compris, notre avis sur  Nightmare Alley est positif car ce film mérite incontestablement d’être vu puisque Nightmare Alley réserve des très bons moments de cinéma, notamment sur le pouvoir érotique et la dominance subjuguante des femmes mûres, mais son scénario trop linéaire ne lui permet pas de transcender son public. Quoi qu’il en soit, découvrir une fête foraine des années 40 et admirer les somptueux décors Art Déco de l’époque constitue déjà une véritable extase visuelle. Nightmare Alley a peut-être été survendu et suradulé et surattendu car ce film n’est certes pas l’œuvre magistrale promise mais c’est un vrai bon spectacle qui vous fera passer une bonne soirée et qui, surtout, fait évoluer la notion de la féminité resplendissante !

NOTES du film Nightmare Alley

9Score Expert
Film fascinant mais trop hollywoodien

Nightmare Alley est fascinant à bien des égards mais sa réalisation de blockbuster est hélas souvent trop classique

Réalisation
9
Scénario
8
Décors
10
Suspens
8.5
Ce qui est bien
  • Féminité triomphante
  • Des fulgurances visuelles
  • La fête foraine
  • Évolution des mœurs
Ce qui est moins bien
  • Trop violent
Les rapports intimes sont teintés de domination et soumission dans le film NIghtmare Alley
Les rapports intimes sont teintés de domination et soumission dans le film NIghtmare Alley

ACHETER le DVD du film Nightmare Alley

Nightmare Alley - DVD

Vous pouvez consulter le prix de cet article sur Amazon puis acheter cet article sur Amazon en cliquant simplement sur le bouton ci-dessous

Logo Amazon

ACHETER le BLU-RAY du film Nightmare Alley

Nightmare Alley - Blu-ray

Vous pouvez consulter le prix de cet article sur Amazon puis acheter cet article sur Amazon en cliquant simplement sur le bouton ci-dessous

Logo Amazon

ACHETER le ROMAN du film Nightmare Alley

Nightmare Alley - Roman

Vous pouvez consulter le prix de cet article sur Amazon puis acheter cet article sur Amazon en cliquant simplement sur le bouton ci-dessous

Logo Amazon

Le roman Nightmare Alley (également commercialisé sous le titre français Le Charlatan) de l’auteur américain William Lindsay Gresham est à l’origine du film Nightmare Alley du réalisateur Guillermo del Toro

EXTRAIT VIDÉO du film Nightmare Alley

Cette scène de Nightmare Alley permet de constater à quel point ce film sait être transgressif et militant en passant outre tous les codes habituels pour révéler la sensualité dominante irrésistible d’une femme mûre

AFFICHE du film Nightmare Alley

Nightmare Alley - Affiche du film
L'affiche de Nightmare Alley met bien en valeur l'importance des femmes dominantes dans le film

CASTING du film Nightmare Alley

Actrices et Acteurs du film Nightmare Alley

Bradley Cooper (dans le rôle de Stanton Carlisle, surnommé Stan) ; Cate Blanchett (dans le rôle de la doctoresse Lilith Ritter) ; Rooney Mara (dans le rôle de Molly Cahill) ; Willem Dafoe (dans le rôle de Clement Hoately, surnommé Clem) ; Toni Collette (dans le rôle de Zeena Krumblein) ; Richard Jenkins (dans le rôle de Ezra Grindle) ; Ron Perlman (dans le rôle de Bruno) ; David Strathairn (dans le rôle de Peter Krumblein, surnommé Pete) ; Jim Beaver (dans le rôle du shérif Jedediah Judd) ; Holt McCallany (dans le rôle de Anderson) ; Mark Povinelli (dans le rôle du Major Mosquito) ; Mary Steenburgen (dans le rôle de Miss Kimball) ; Lara Jean Chorostecki (dans le rôle de Louise Hoatley) ; Natalie Brown (dans le rôle de la réceptionniste de Lilith)

Réalisateur du film Nightmare Alley

Guillermo del Toro

Scénario du film Nightmare Alley

Guillermo del Toro ; Kim Morgan

Musique du film Nightmare Alley

Nathan Johnson

Durée du film Nightmare Alley

144 minutes

Année du film Nightmare Alley

Date de sortie du film : 19 janvier 2022

Genre du film Nightmare Alley

Thriller ; Drame : Film dramatique

Producteurs du film Nightmare Alley

Guillermo del Toro ; J. Miles Dale ; Bradley Cooper

Sociétés de production du film Nightmare Alley

Searchlight Pictures ; TSG Entertainment

Récompenses du film Nightmare Alley

Oscar 2022 du Meilleur film
Oscar 2022 des Meilleurs Décors et Direction Artistique
Oscar 2022 des Meilleurs Costumes
Oscar 2022 de la Meilleure Photographie

Pays d'origine du film Nightmare Alley

USA

La puissance de séduction d'une femme mûre altière est une évidence dans cette scène de Nightmare Alley
La puissance de séduction d'une femme mûre altière est une évidence dans cette scène de Nightmare Alley

ÉDITEUR du Blu-ray et DVD du film Nightmare Alley

Le DVD et le Blu-ray du film Nightmare Alley sont édités par 20th Century Studios.

Les photos, textes, illustrations, vidéos et documents sont les propriétés de leurs auteurs et éditeurs respectifs.
Photos © Kerry Hayes / 20th Century Studios

Une scène forte du film Nightmare Alley où les capacités du mentaliste sont mises à l'épreuve en public par une femme dominante qui souhaite le déstabiliser
Une scène forte du film Nightmare Alley où les capacités du mentaliste sont mises à l'épreuve en public par une femme dominante qui souhaite le déstabiliser

Vous pouvez cliquer sur une icône ci-dessous pour partager cette chronique sur les réseaux sociaux Facebook ou Twitter ou Pinterest ou par E-mail en ajoutant éventuellement votre commentaire client ou avis utilisateur ⬇️

Avisrama
Logo
Lorsqu’activé, enregistrer les permaliens dans paramètres - permaliens