Soixante minutes – Film Netflix pulsé – Avis Critique

Critique Avisrama
4/5
Avis en une note
Plaisir à voir le film 81%

RÉSUMÉ du film Soixante minutes

Octavio Bergmann est un combattant de MMA qui s’apprête à entrer dans la cage pour livrer un combat très important en public mais il doit renoncer au dernier instant car son ex-compagne Mina le menace de lui retirer la garde de sa fille Leonie s’il n’est pas présent à son anniversaire dans l’heure ! Octavio dispose de seulement 60 minutes pour traverser Berlin afin de retrouver sa fille avant la fin de l’ultimatum imposé par Mina qui est assistée par un avocat ! Mais l’abandon du combat de MMA entraine des lourdes conséquences financières pour les malfrats qui ont placé des très gros paris clandestins en se mettant dès lors à pourchasser Octavio à travers Berlin ! Notre résumé de Soixante minutes de Oliver Kienle avec Emilio Sakraya s’arrête ici afin de préserver votre suspense lorsque vous regarderez ce film très accrocheur sur Netflix.

BANDE-ANNONCE du film Soixante minutes

Tourné à
BERLIN
0
MINUTES

AVIS sur le film Soixante minutes

Notre avis sur Soixante minutes est positif car ce film allemand de Oliver Kienle remplit parfaitement sa mission de compte-à-rebours stressant en maintenant une vraie tension qui abuse certes des combats à mains nues mais qui bénéficie de très bons rebondissements bien amenés qui insufflent un vrai rythme trépidant à cette course contre-la-montre tragique ! La violence parfois bestiale de Soixante minutes réserve ce film à un public adulte car la bande-annonce ne révèle que les premières minutes de l’histoire qui va crescendo en intensité et en complexité puisque le scénario s’étoffe et prend de l’ampleur au fil du temps en devenant de plus en plus satisfaisant. Alors cette revisitation masculine du film Cours, Lola, cours de Tom Tykwer finit par tenir ses promesses en allant même au-delà de ses promesses ! Les spectatrices attirées par le look de badboy de Emilio Sakraya dans le rôle de Octavio Bergmann ne s’attendent certainement pas à découvrir une scène du film avec une combattante de MMA prénommée Anika qui distribue des coups de poings dans les testicules d’un malfrat : les amatrices de ballbusting apprécieront !

Avis positif pour Soixante minutes qui réserve des bonnes surprises à ses spectatrices telle que Anika en reine du ballbusting
Avis positif pour Soixante minutes qui réserve des bonnes surprises à ses spectatrices telle que Anika à droite en reine du ballbusting

CRITIQUE du film Soixante minutes

Notre critique de Soixante minutes est favorable car ce film trépidant ne laisse jamais son héros Octavio se reposer en maintenant dès lors les spectatrices et les spectateurs dans cette même situation d’apnée émotive où la peur s’avère omniprésente avec parfois des pics surprenants d’adrénaline tant le scénario se révèle bien construit. Si, nous l’avons déjà écrit, le film Soixante minutes est un peu trop surchargé par ses combats à mains nues, il offre parallèlement un beau parcours à travers le Berlin d’aujourd’hui de Prenzlauer Berg à ses fêtes techno !

Critique favorable de Soixante minutes car Mina interprétée par Livia Matthes impose une course contre-la-montre au rythme haletant
Critique favorable de Soixante minutes car Mina interprétée par Livia Matthes impose une course contre-la-montre au rythme haletant

Comment la tension est-elle maintenue dans le film Soixante minutes ?

Le réalisateur Oliver Kienle utilise plusieurs effets visuels pertinents pour maintenir une tension omniprésente dans son film Soixante minutes avec le compte à rebours qui s’affiche régulièrement à l’écran en alternance avec la progression de Octavio dans Berlin sur un plan de la ville tout en utilisant l’écran séparé en deux parties (le split screen) pour offrir plus de dynamique aux conversations téléphoniques du héros qui converse grâce à son oreillette. Le casting du film Soixante minutes est correct mais la plupart des acteurs restent plutôt binaires aux exceptions notables de Dennis Mojen qui apporte une vraie finesse de jeu comme dans son film Reste avec moi de André Erkau ainsi que l’acteur Florian Schmidtke qui s’engage totalement dans son interprétation comme dans son film Blood & Gold de Peter Thorwarth. Alors, oui, Soixante minutes s’avère un très bon film bien que trop généreux en combats au corps à corps qui finissent par devenir lassants mais, hormis ce léger déséquilibre structurel, le film Soixante minutes mérite incontestablement d’être vu pour son rythme pulsé aussi réussi qu’addictif !

Dennis Mojen dans le rôle trouble de Paul fait face à Emilio Sakraya dans le rôle de Octavio lors d'une scène forte du film Soixante minutes
Dennis Mojen dans le rôle trouble de Paul fait face à Emilio Sakraya dans le rôle de Octavio lors d'une scène forte du film Soixante minutes

NOTES du film Soixante minutes

8Score Expert
Film pulsant très accrocheur

Soixante minutes est un film pulsant très accrocheur qui se révèle en course contre-la-montre immédiatement captivante

Réalisation
8.5
Scénario
8
Suspense
8.5
Interprétation des rôles
7.5
Ce qui est bien
  • Rythme trépidant
  • Berlin
  • La détermination de Mina
  • Compte à rebours
Ce qui est moins bien
  • Trop de combats
La voyageuse blonde aussi touchée que charmée par Octavio lui offre sa bouteille d'eau dans le film Soixante minutes
La voyageuse blonde aussi touchée que charmée par Octavio lui offre sa bouteille d'eau dans le film Soixante minutes

AFFICHE du film Soixante minutes

Soixante minutes - Affiche du film Netflix
L'affiche de Soixante minutes bien trop graphique ne reflète pas l'urgence prégnante de ce bon film Netflix

CASTING du film Soixante minutes

Actrices et Acteurs du film Soixante minutes - Distribution

Emilio Sakraya (dans le rôle de Octavio Bergmann) ; Livia Matthes (dans le rôle de Mina, l’ex-compagne de Octavio) ; Dennis Mojen (dans le rôle de Paul Lehmann) ; Marie Mouroum (dans le rôle de Cosima) ; Florian Schmidtke (dans le rôle de Winkler)

Réalisateur du film Soixante minutes - Réalisation

Oliver Kienle

Scénario du film Soixante minutes - Auteurs

Oliver Kienle ; Philip Koch

Musique du film Soixante minutes - Compositeur de la Bande Originale

Michael Kadelbach

Durée du film Soixante minutes

89 minutes

Année du film Soixante minutes

Date de sortie du film : 19 janvier 2024

Genre du film Soixante minutes

Action ; Thriller

Producteurs du film Soixante minutes

Max Wiedemann ; Philip Koch

Sociétés de production du film Soixante minutes

Nocturna Productions ; W&B Television

Pays d'origine du film Soixante minutes

Allemagne

Titre original du film Soixante minutes

60 Minuten

Le réalisateur Oliver Kienle utilise l'écran séparé pour offrir une vraie dynamique à son film Soixante minutes
Le réalisateur Oliver Kienle utilise l'écran séparé pour offrir une vraie dynamique à son film Soixante minutes

DIFFUSEUR du film Soixante minutes

Le film Soixante minutes est diffusé par Netflix.

Les photos, textes, illustrations, vidéos et documents sont les propriétés de leurs auteurs et éditeurs respectifs.
Photos © Nocturna Productions / Netflix

Le fréquent affichage à l'écran du compte à rebours fatal accentue la tension omniprésente du film Soixante minutes
Le fréquent affichage à l'écran du compte à rebours fatal accentue la tension omniprésente du film Soixante minutes

Vous pouvez cliquer sur une icône ci-dessous pour partager cette chronique sur les réseaux sociaux Facebook ou Twitter ou Pinterest ou par E-mail en ajoutant éventuellement votre commentaire client ou avis utilisateur ⬇️

Avisrama
Logo
Lorsqu’activé, enregistrer les permaliens dans paramètres - permaliens