Last night in Soho | Film Netflix éblouissant

Critique Avisrama
4/5
Avis en une note
Plaisir à voir le film 91%

RÉSUMÉ du film Last night in Soho

Assurément, Last night in Soho est un film dark pop qui mérite d’être vu pour l’impressionnante qualité de sa réalisation mais le scénario un peu trop léger laisse le goût amer d’une petite déception par rapport à ce que le film aurait pu (dû ?) être. Pourtant, la trame de départ du scénario est très maligne et très alléchante comme le dévoile notre résumé de Last night in Soho : Eloise est une jeune créatrice de mode qui quitte de nos jours sa campagne anglaise pour venir faire ses études à Londres en s’installant dans le quartier chaud de Soho où elle se projette dans les années 60 dès qu’elle s’endort ainsi elle se fond en miroir temporel avec l’existence d’une fille prénommée Sandie qui souhaite devenir chanteuse. Les premiers voyages dans le temps d’Eloise lui font découvrir le fascinant quartier de Soho en 1965 (on peut déduire cette année grâce à l’affiche d’Opération Tonnerre de James Bond) mais, malheureusement, à chaque nouveau voyage temporel, Eloise observe avec effroi que la situation de Sandie se dégrade peu à peu puisque, après une première audition réussie de chanteuse, Sandie ne devient pas chanteuse mais hôtesse de bar à Champagne en se livrant à la prostitution avec des nombreux clients tandis que son agent artistique devenu son proxénète tente de la poignarder ! Notre résumé complet de Last night in Soho de Edgar Wright s’arrête ici afin de ne pas gâcher votre suspense lorsque vous regarderez ce bon film sur Netflix.

BANDE-ANNONCE du film Last night in Soho

Festival de
VENISE
0
MINUTES

CRITIQUE du film Last night in Soho

Le voyage dans le temps a ici pour mécanisme les simples rêves (ou visions) d’une jeune femme qui s’assoupit : pourquoi pas utiliser ce schéma puisqu’il fonctionne très bien dans ce film ! La réalisation est fabuleuse car on plonge en compagnie d’Eloise dans le Soho des années 60 avec un bonheur jubilatoire puisque les reconstitutions d’époque sont parfaites et, surtout, le réalisateur utilise un procédé fascinant qui consiste à refléter l’image d’Eloise dans tous les miroirs devant lesquels Sandie passe : quel spectacle troublant ! Pour autant, Last night in Soho hésite entre plusieurs genres en effet ce film est tour à tour un film de science-fiction, un film d’horreur, une comédie romantique pour adolescent.e.s, un film policier, un drame, un film musical, un film érotique (aux promesses non tenues, je reviendrai sur ce point), ainsi ce mélange des genres est parfois assez déstabilisant car le scénario s’égare sur des multiples aspects sans vraiment aller au fond des choses et conséquemment sans vraiment arriver à accrocher le spectateur… bien que l’on ne s’ennuie pas une seule seconde !

Paradoxes spatio-temporels

Oui, je vous le confirme, on ne s’ennuie pas en regardant Last night in Soho car les allers-retours permanents entre le Soho d’aujourd’hui et le Soho des années 60 sont à chaque fois une source de bonheur visuel liée à la réalisation parfaite et aux paradoxes spatio-temporels : les tentatives d’Eloise d’avertir Sandie à travers le temps sont à ce titre magistrales et poignantes ! L’autre point fort de Last night in Soho est aussi son excellente réalisation des scènes d’horreur qui font parfois vraiment peur sans être inutilement gore (sanglantes) car le réalisateur, Edgar Wright, multiplie les trouvailles visuelles pour exercer une tension permanente : j’ai sursauté plusieurs fois ! Donc, ici, à la rédaction de Avisrama, nous avons été franchement séduits par Last night in Soho ce qui explique notre critique du film qui est globalement très positive à contrario de critiques plus mitigées telles que la critique de Télérama et la critique de Libération ou de critiques nettement réservées telle que la critique de Le Monde, voilà certainement pourquoi il est bon et intéressant de vous référer à nos critiques et à nos avis qui sont indépendants.

Une jeune étudiante qui arrive à Londres va découvrir les bars à hôtesses des années 60 dans le film Last night in Soho
Une jeune étudiante qui arrive à Londres va découvrir les bars à hôtesses des années 60 dans le film Last night in Soho

CHRONIQUE du film Last night in Soho

Mais Last night in Soho n’est pas le chef d’œuvre qu’il aurait dû être car d’autres points du film se révèlent moins aboutis en donnant une impression d’inachevé tels que l’enquête policière ou la relation amoureuse d’Eloise ou encore les rapports d’Eloise avec les autres étudiantes (qui pourtant étaient à chaque fois des éléments scénaristiques prometteurs). Venons-en, comme promis, au point le plus décevant de Last night in Soho, l’absence quasi totale de scène érotique dans ce film qui se déroule pourtant dans le quartier chaud de Soho à Londres (un peu l’équivalent de Pigalle à Paris). En effet, vous verrez en tout et pour tout une fellation agenouillée filmée très brièvement de dos au détour d’un couloir et un fond de culotte qui moule la fente du sexe d’une danseuse de cabaret… et c’est tout ! En fait le film est un peu à l’image du quartier de Soho qui promet beaucoup d’érotisme avec ses néons qui font clignoter les mots “Girls, girls, girls” mais qui en retour n’offre presque rien (il faut avoir été dans un peep-show de Soho pour constater la vacuité des promesses érotiques non tenues). Eh bien, quoi que vous en pensiez, je trouve cela très gênant car la trame du film s’inscrit évidemment dans la tradition du giallo italien et, dans une moindre mesure, des films d’exploitation britanniques des années 60 et 70 qui étaient un mélange de cinéma d’horreur et de cinéma policier et de cinéma érotique : l’érotisme étant toujours amené à l’époque avec une grande maîtrise par des réalisateurs tels que Dario Argento. Bref, on a vraiment l’impression que Last night in Soho a été amputé d’une partie de son concept original de revisitation d’un giallo (comme en témoigne d’ailleurs le beau graphisme racoleur de l’affiche) : on ne voit même pas un téton dans Last night in Soho alors que Sandie est évidemment un personnage à fort potentiel érotique ! Pourtant, Last night in Soho fait un adorable clin d’œil à la charge érotique du giallo et au meilleur du cinéma érotique anglais (détourné à cause de la censure), le réalisateur a ainsi fait appel à Diana Rigg (oui, la Diana Rigg qui est Emma Peel dans Chapeau Melon et Bottes de Cuir) pour tenir le rôle de la propriétaire d’un immeuble dans lequel loge Eloise (il s’agit d’ailleurs de la dernière apparition de Diana Rigg disparue en septembre 2020 après le tournage du film). Enfin, abordons l’aspect le plus désagréable du film, la représentation des clients du bar à Champagne dans lequel travaille Sandie en tant qu’hôtesse (prostituée) car tous ses clients sont représentés comme d’abominables prédateurs sexuels de manière beaucoup trop caricaturale avant de transformer ensuite ces clients (qui ne pensent qu’à déboutonner leurs pantalons) en sortes de zombies qui pourchassent Eloise à travers le temps ! C’est juste pitoyable, la bien-pensance castratrice a dû passer par là pour oser filmer une représentation aussi grotesque des clients d’un bar à hôtesse. Du coup, cette facette du film est tellement grossière et pathétique qu’elle correspond bien aux plus mauvais films d’exploitation des années 60. Ceci écrit, les clients des bars à hôtesse deviennent des zombies qui font très peur ensuite : ce point est très réussi. Je tiens cependant à rassurer mon lectorat masculin : on ne devient pas un zombie après avoir été dans un bar à hôtesse (la preuve, je ne suis pas un zombie).

Beaucoup d’élégance et de sensualité

Donc Last night in Soho risque d’un petit peu crisper les hommes qui aiment aller dans les bars à hôtesse, certes, mais par contre Last night in Soho va enchanter les filles qui aiment la mode des années 60 (j’ai fait des meilleures transitions que celle-là) car on assiste à un défilé de robes toutes plus belles les unes que les autres portées avec une facilité déconcertante. Soulignons ici que l’actrice qui interprète Sandie est l’époustouflante Anya Taylor-Joy (fabuleuse en Beth Harmon dans la série télé Le Jeu de la dame, géniale en Margot Mills dans le film Le Menu de Mark Mylod) en étant totalement convaincante dans son rôle d’une jeune chanteuse débutante pleine d’ambition dans les années 60 et en portant ainsi avec beaucoup d’élégance et de sensualité toutes les belles robes d’époque : quel délice ! Thomasin McKenzie interprète le personnage de la jeune étudiante Eloise Turner en étant merveilleuse de justesse comme elle est également merveilleuse de justesse dans le film Eileen de William Oldroyd : quelle actrice !

Beaucoup de belles découvertes musicales

Aimez-vous la musique des années 60 et votre télécommande ? Attention, vous devez répondre “Oui” aux 2 questions pour apprécier Last night in Soho car la bande-son du film est tout simplement splendide avec quelques tubes classiques des années 60 mais aussi beaucoup de belles découvertes musicales tandis que vous allez devoir sans cesse jouer avec les boutons de diminution et d’augmentation du volume de votre télécommande tellement les différences de puissance sonore sont flagrantes entre les dialogues et la musique ; ça passe presque du simple au double, c’est insupportable ! Oui, c’est insupportable, c’est très énervant de tout le temps devoir baisser le son avec sa télécommande quand il y a de la musique puis de devoir remonter le son quand il y a des dialogues. Beaucoup de films américains nous avaient déjà habitués à ce genre de différence de volume sonore entre la musique et les dialogues mais là, oui là, le film anglais Last night in Soho décroche la palme de la musique qui est beaucoup trop forte ! Et c’est vraiment dommage car ces effets de volume sonore ne permettent pas de savourer les morceaux de musique qui sont par ailleurs très bien choisis.

Cette jeune femme déterminée voulait devenir une chanteuse vedette des années 60 dans le film Last night in Soho
Cette jeune femme déterminée voulait devenir une chanteuse vedette des années 60 dans le film Last night in Soho

AVIS sur le film Last night in Soho

Notre avis sur Last night in Soho est positif car ce film est un éblouissement visuel quasi permanent à la réalisation millimétrée subjuguante même si son scénario n’arrive pas à captiver totalement ses spectateurs (mais on ne s’ennuie pas) ainsi Last night in Soho plaira à une vaste palette de public de l’adolescente à la recherche d’une comédie romantique à l’homme mûr nostalgique du Londres sexy des années 60 : c’est d’ailleurs sans doute cette recherche d’un trop vaste public qui diminue l’impact émotionnel du film. Bon, quoi qu’il en soit, malgré certaines réserves, vous l’avez compris, nous ne pouvons que vous recommander le film Last night in Soho car vous passerez vraiment un très bon moment (avec une bonne télécommande). Alors, êtes-vous prêt.e pour un superbe voyage vers le Londres des années 60 ?

L'étudiante et la chanteuse coexistent en miroir à l'intérieur du même espace temps dans le film Last night in Soho
L'étudiante et la chanteuse coexistent en miroir à l'intérieur du même espace temps dans le film Last night in Soho

DVD BLU-RAY 4K du film Last night in Soho

Le film Last night in Soho est disponible en édition DVD, en édition Blu-ray simple, et en édition combo Blu-ray et 4K, je vous invite à orienter votre choix vers le Blu-ray ou le combo Blu-ray 4K car la beauté des images et des musiques mérite d’être restituée à son potentiel maximum. Si la qualité d’un DVD est donc un peu légère pour rendre grâce au superbe travail des couleurs du film, le Blu-ray sera par contre parfait pour vous transmettre toutes les émotions visuelles et sonores et, évidemment, c’est encore mieux si vous pouvez voir le film en 4K (mais ce n’est pas indispensable).

DISQUE VINYL du film Last night in Soho

Je dois aussi vous signaler la bande originale de Last night in Soho disponible en disque vinyl ou en MP3 car certains tubes des années 60 ont bénéficié d’une très belle adaptation pour le film et, en plus, la pochette de l’album façon affiche de giallo est superbe ! Le disque vinyl (il s’agit d’un double album avec en fait 2 disques à l’intérieur) n’est hélas pas toujours disponible mais, heureusement, vous pourrez alors vous reporter sur l’achat de la bande originale de Last night in Soho en MP3. Bon, je fais ici un petit aparté, je ne comprends vraiment pas pourquoi l’éditeur ne propose pas la version numérisée de la bande originale en FLAC car la qualité sonore du format FLAC est vraiment supérieure à celle du format MP3. Veuillez noter que ce double album existe aussi avec une autre pochette et 2 disques vinyl bleu et rouge à l’intérieur.

Last night in Soho - Disque vinyl 33 tours
La très belle pochette façon giallo du disque vinyl double album de Last night in Soho

NOTES du film Last night in Soho

8.5Score Expert
Beau film très intéressant mais inégal

Last night in Soho propose une très belle vision du voyage dans le temps mais il souffre hélas d'un scénario un peu léger

Suspens
8
Esthétisme
9
Scénario
7
Réalisation
9.5
Ce qui est bien
  • Beauté de certaines scènes
  • Musique superbe
  • Très intrigant
  • Les costumes d'époque
Ce qui est moins bien
  • Faiblesse du scénario

ACHETER le DVD du film Last night in Soho

Last night in Soho - DVD

Vous pouvez consulter le prix de cet article sur Amazon puis acheter cet article sur Amazon en cliquant simplement sur le bouton ci-dessous. Lien rémunéré par Amazon

Logo Amazon

ACHETER le BLU-RAY du film Last night in Soho

Last night in Soho - Blu-ray

Vous pouvez consulter le prix de cet article sur Amazon puis acheter cet article sur Amazon en cliquant simplement sur le bouton ci-dessous. Lien rémunéré par Amazon

Logo Amazon

ACHETER le 4K + BLU-RAY du film Last night in Soho

Last night in Soho - 4K + Blu-ray

Vous pouvez consulter le prix de cet article sur Amazon puis acheter cet article sur Amazon en cliquant simplement sur le bouton ci-dessous. Lien rémunéré par Amazon

Logo Amazon

ACHETER la BANDE ORIGINALE du film Last night in Soho

Last night in Soho - Musique du film

Vous pouvez consulter le prix de cet article sur Amazon puis acheter cet article sur Amazon en cliquant simplement sur le bouton ci-dessous. Lien rémunéré par Amazon

Logo Amazon

EXTRAIT VIDÉO du film Last night in Soho

Cet extrait vidéo d’une scène du film Last night in Soho permet d’apprécier l’effet du miroir entre Sandie et sa double contemporaine

AFFICHE du film Last night in Soho

Last Night in Soho - Affiche du film - Critique Avis
L'affiche de Last night in Soho reflète bien l'atmosphère du film

CASTING du film Last night in Soho

Actrices et Acteurs du film Last night in Soho - Distribution

Thomasin McKenzie (dans le rôle de Eloise Turner, surnommée Ellie) ; Anya Taylor-Joy (dans le rôle de Sandie) ; Matt Smith (dans le rôle de Jack) ; Rita Tushingham (dans le rôle de Margaret Turner, surnommée Peggy) ; Michael Ajao (dans le rôle de John) ; Synnøve Karlsen (dans le rôle de Jocasta) ; Pauline McLynn (dans le rôle de Carol) ; Terence Stamp (dans le rôle de Lindsey) ; Diana Rigg (dans le rôle de Alexandra Collins) ; Aimée Cassettari (dans le rôle de la mère de Eloise) ; Jessie Mei Li (dans le rôle de Lara) ; Rebecca Harrod (dans le rôle de Ashley) ; Margaret Nolan (dans le rôle de la barmaid) ; Lisa McGrillis (dans le rôle de la détective)

Réalisateur du film Last night in Soho - Réalisation

Edgar Wright

Scénario du film Last night in Soho - Auteurs

Edgar Wright ; Krysty Wilson-Cairns

Musique du film Last night in Soho - Compositeur de la Bande Originale

Steven Price

Durée du film Last night in Soho

117 minutes

Année du film Last night in Soho

Date de sortie du film : 27 octobre 2021

Genre du film Last night in Soho

Horreur ; Thriller ; Fantastique ; Film pop

Producteurs du film Last night in Soho

Nira Park ; Tim Bevan ; Eric Fellner ; Edgar Wright

Sociétés de production du film Last night in Soho

Film4 Productions ; Working Title Films ; Complete Fiction Pictures

Pays d'origine du film Last night in Soho

Angleterre

Le film Last night in Soho comblera les femmes et les hommes fétichistes des imperméables
Le film Last night in Soho comblera les femmes et les hommes fétichistes des imperméables

ÉDITEUR du DVD et Blu-ray et 4K du film Last night in Soho

Le DVD et le Blu-ray et le 4K du film Last night in Soho sont édités par Universal Pictures France.

Les photos, textes, illustrations, vidéos et documents sont les propriétés de leurs auteurs et éditeurs respectifs.
Photos © Universal Pictures

Last night in Soho - Critique Avis Chronique
Last night in Soho est un film qui peut être aussi très suggestif

Vous pouvez cliquer sur une icône ci-dessous pour partager cette chronique sur les réseaux sociaux Facebook ou Twitter ou Pinterest ou par E-mail en ajoutant éventuellement votre commentaire client ou avis utilisateur ⬇️

Avisrama
Logo
Lorsqu’activé, enregistrer les permaliens dans paramètres - permaliens