Paradise – Avis Critique – Film Netflix palpitant

Critique Avisrama
4.5/5
Avis en une note
Plaisir à voir le film 94%

RÉSUMÉ du film Paradise

Max et Elena forment un jeune couple qui mène une vie heureuse dans un futur proche. Max travaille pour l’entreprise Aeon qui achète des années de vie à des personnes pauvres pour les revendre à des personnes riches en provoquant le vieillissement prématuré de la donneuse et le rajeunissement équivalent de la receveuse. L’appartement luxueux de Max et Elena est ravagé un soir par un incendie alors que le couple est absent. L’assurance conclue que le feu a été provoqué par une bougie mal éteinte en refusant de rembourser le couple. Max apprend alors que Elena avait hypothéqué ses années de vie pour garantir l’emprunt de l’appartement. Elena est condamnée à rembourser la banque avec 38 années de sa vie prélevées dans une clinique Aeon. Max demande de l’aide qu’il n’obtient pas à Sophie Theissen la dirigeante de l’entreprise Aeon. Le mouvement rebelle Adam qui lutte contre la pratique du transfert d’années de vie s’attaque à une clinique Aeon en abattant froidement plusieurs patients receveurs. Max refuse de laisser Elena dans son état actuel de personne âgée alors il va lui aussi se rebeller ! Notre avis sur Paradise de Boris Kunz avec Kostja Ullmann et Marlene Tanczik s’arrête ici afin de préserver votre suspense lorsque vous regarderez cet excellent film sur Netflix.

BANDE-ANNONCE du film Paradise

Exclusivité
NETFLIX
0
MINUTES

AVIS sur le film Paradise

Notre avis sur Paradise est très positif car ce film est réalisé avec une véritable maestria par Boris Kunz pour dénoncer les dérives d’un futur dystopique où les oligarques profitent d’une société dualiste pour acheter les années de vie des personnes défavorisées tout en vantant à grand renfort de publicité les mérites d’un tel système pourtant abject ! Le réalisateur Boris Kunz donne à son film Paradise un style souvent comparable au film Les Fils de l’homme de Alfonso Cuarón en proposant une plongée sans filtre dans les bidonvilles devenus des réservoirs d’années de vie séparés par des barrières sous la garde de policiers des quartiers bourgeois des villes. Les personnes riches vont pouvoir profiter de ces années de vie échangées contre de l’argent qui sont souvent le dernier espoir d’accéder à des études pour des jeunes adultes en grande détresse financière ou de pouvoir faire régulariser une famille migrante ou encore d’avoir accès à des soins tel qu’un bras artificiel pour une jeune femme amputée qui illustre une publicité d’Aeon.

Avis très positif pour le film Paradise de Boris Kunz où une jeune femme est condamnée à céder 38 années de sa vie dans un futur dystopique
Avis très positif pour le film Paradise de Boris Kunz où une jeune femme est condamnée à céder 38 années de sa vie dans un futur dystopique

Le film Paradise bascule rapidement et coupe le souffle

Le film Paradise avance à un rythme soutenu, avec peu d’explications, la caméra à l’épaule du réalisateur se charge de nous faire comprendre les non-dits instantanément tels que la vie de Max, la vie dans les bidonvilles, la vie des oligarques. Et soudain, rapidement, le film bascule avec l’attentat commis par le mouvement contestataire clandestin Adam où un activiste tue au pistolet des receveurs dans une clinique de Aeon ! Puis c’est l’incendie qui fait basculer la vie de Max et Elena ! Max décide de se rebeller et on a le souffle coupé tellement le film nous propulse au cœur de la vie de couple de Max et Elena ! Max affirme à Elena qu’il continuera de l’aimer malgré son âge, mais Elena sait que leur vie de couple et leur désir d’enfant sont brisés !

La lecture de la sentence condamnant une jeune femme à rembourser son emprunt bancaire contre 38 années de sa vie dans le film Paradise
La lecture de la sentence condamnant une jeune femme à rembourser son emprunt bancaire contre 38 années de sa vie dans le film Paradise

CRITIQUE du film Paradise

Notre critique de Paradise est très enthousiaste car ce film de Boris Kunz sait installer un véritable climat oppressant associé à un suspense prégnant qui culmine lors du voyage de Max et Elena vers la Lituanie tandis que chaque personnage révèle ses ambiguïtés face au transfert d’années de vie en permettant à cette histoire de se débarrasser de tout manichéisme pour mieux nous interroger : brillant ! Ainsi le sort d’une jeune femme captive menottée bâillonnée retenue prisonnière va mettre chaque intervenant face à sa morale et ses besoins ! Et le film Paradise va alors devenir plus que clivant puisque l’organisation militante clandestine Adam dirigée par une jeune femme prénommée Lilith prône l’assassinat des oligarques qui ont bénéficié d’un transfert de vie en mettant sa doctrine à exécution avant d’annoncer à un journaliste en train de l’interviewer qu’il est le prochain sur la liste des personnes à être exécutées ! Là, on s’aperçoit encore une fois que l’Allemagne n’a décidément pas fait son aggiornamento sur la RAF, la Rote Armee Fraktion plus connue en France sous le nom de Fraction Armée Rouge, comme a pu le faire l’Italie avec les BR, Brigate Rosse plus connues en France sous le nom de Brigades Rouges, et cela s’avère vraiment malaisant dans le film Paradise dont le scénario est loin de condamner les agissements du mouvement Adam !

Critique enthousiaste du film Paradise où la multinationale Aeon vend les années de vie des personnes défavorisées à des personnes riches qui rajeunissent
Critique enthousiaste du film Paradise où la multinationale Aeon vend les années de vie des personnes défavorisées à des personnes riches qui rajeunissent

Le film Paradise est très prenant grâce à la réalisation de Boris Kunz

Le film Paradise est instantanément très prenant grâce à la réalisation sans faille de Boris Kunz mais aussi grâce à un casting irréprochable avec Iris Berben dans le rôle de Sophie Theissen la dirigeante de Aeon qui offre à nouveau une prestation parfaite comme dans son film Sans Filtre de Ruben Östlund. Marlene Tanczik est également fabuleuse dans le rôle de Elena jeune en offrant une interprétation sans tabous notamment lors d’un cunnilingus offert par Max, une scène de plaisir féminin toujours rare au cinéma hormis dans quelques films d’auteur tels que Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier ou Love Again de Drake Doremus. Alors, le film Paradise recèle une véritable force intrinsèque omniprésente presque envahissante tout au long de son récit où l’on ne peut que retenir son souffle confronté à l’horreur du destin de Elena en frissonnant à chaque seconde pour espérer qu’elle puisse retrouver sa jeunesse ! Paradise est réellement un film passionnant que seule l’ombre d’une certaine complaisance envers le mouvement Adam vient perturber. Vous saurez regarder ce film avec discernement et apprécier toute la richesse de sa vision dystopique sur notre humanité.

L'actrice Marlene Tanczik offre une très belle interprétation à son personnage de Elena qui va perdre 38 années de vie dans le film Paradise
L'actrice Marlene Tanczik offre une très belle interprétation à son personnage de Elena qui va perdre 38 années de vie dans le film Paradise

NOTES du film Paradise

9.5Score Expert
Film réussi vraiment haletant

Paradise est un film réussi vraiment haletant qui installe un paradigme fort pour délivrer une histoire amoureuse totalement impliquante

Réalisation
9.5
Scénario
9
Suspense
9.5
Interprétation des rôles
10
Ce qui est bien
  • Mise en scène efficace
  • Climat oppressant
  • Rythme soutenu
  • La jeune captive
Ce qui est moins bien
  • L'organisation Adam
Lisa-Marie Koroll interprète avec talent le rôle d'une jeune femme captive menottée bâillonnée dont les années de vie sont destinées à être volées dans le film Paradise
Lisa-Marie Koroll interprète avec talent le rôle d'une jeune femme captive menottée bâillonnée dont les années de vie sont destinées à être volées dans le film Paradise

AFFICHE du film Paradise

Paradise - Affiche du film Netflix 2023
L'affiche du film Paradise montre explicitement le visage de Elena avant et après le prélèvement de ses 38 années de vie

CASTING du film Paradise

Actrices et Acteurs du film Paradise

Kostja Ullmann (dans le rôle de Max) ; Marlene Tanczik (dans le rôle de Elena, jeune) ; Corinna Kirchhoff (dans le rôle de Elena, âgée) ; Iris Berben (dans le rôle de Sophie Theissen, dirigeante de Aeon) ; Alina Levshin (dans le rôle de Sophie Theissen, rajeunie) ; Lisa-Marie Koroll (dans le rôle de Marie Theissen, la fille de Sophie Theissen) ; Aleyna Cara (dans le rôle de Pamina Yildrim) ; Lisa Loven Kongsli (dans le rôle de Lilith, la dirigeante du mouvement Adam)

Réalisateur du film Paradise

Boris Kunz

Scénario du film Paradise

Boris Kunz ; Simon Amberger ; Peter Kocyla

Musique du film Paradise

David Reichelt

Durée du film Paradise

117 minutes

Année du film Paradise

Date de sortie du film : 27 juillet 2023

Genre du film Paradise

Science-fiction ; Thriller ; Futur dystopique

Productrices du film Paradise

Nathalie Bouteiller-Marin ; Nina Kammermeier

Société de production du film Paradise

Neuesuper

Pays d'origine du film Paradise

Allemagne

Kostja Ullmann joue le rôle de Max qui va se battre pour essayer de faire retrouver sa jeunesse à sa compagne Elena dans le film Paradise
Kostja Ullmann joue le rôle de Max qui va se battre pour essayer de faire retrouver sa jeunesse à sa compagne Elena dans le film Paradise

DIFFUSEUR du film Paradise

Le film Paradise est diffusé par Netflix.

Les photos, textes, illustrations, vidéos et documents sont les propriétés de leurs auteurs et éditeurs respectifs.
Photos © Neuesuper / Netflix

Lisa Loven Kongsli interprète Lilith la dirigeante de l'organisation clandestine Adam dans le film Paradise
Lisa Loven Kongsli interprète Lilith la dirigeante de l'organisation clandestine Adam dans le film Paradise

Vous pouvez cliquer sur une icône ci-dessous pour partager cette chronique sur les réseaux sociaux Facebook ou Twitter ou Pinterest ou par E-mail en ajoutant éventuellement votre commentaire client ou avis utilisateur ⬇️

Avisrama
Logo
Lorsqu’activé, enregistrer les permaliens dans paramètres - permaliens